Bonjour-bonjour le café au lait à la chicorée les twinkous c’est tata tonton Paso !
Ça va bienbienbien ?
Alors koumeussa vous m’avez trahi il paraîtrait j’ai ouï dire il serait TTBM à mes délicatécheunes zoreilles qu’un certain touitournaliste influent, replet, velu et TRÈS LÉGÈREMENT homophobe trouverait mes intros UN POILOU trop longues et self-indulgent ?
HA OUAIS ?
Direct dans ta face le feature-film du jour puisque c’est comme ça :
Sucker Poncho, un film probablement mexicain de Valérie Lemercier sur une musique originale de Béatrice Ardisson. 
Si vous avez manqué le début, et aussi un peu le milieu, et comme en plus je suis de mauvaise humeur je te spoale aussi la fin :
Alors là les amis les amis LES AMIS j’aime mieux te dire que ça doit bien faire SIX MOIS — oué je sais j’exagère À MORT mais voilà c’est comme ça qu’on est nouzôtres les paydays HYSTÉRIQUES, EXCESSIFS, EXHUBAYROUS ET OUTRAGEUSEMENT EFFÉMINÉS tsé — que tout le monde SANS EXCEPZIONE me parle de ce flim en me disant oué tu vas voir c’est vraiment de la GROSSE merde le truc ULTIME pour les guiques et qu’y faut que ça soye le prochain Paso parce que OBVIOUSLY Paso toi-même-tu-cé que ça s’adresse avantout aux GROS gays pédophiles nèrdes qui kiffent les jeunes filles BADASSES en costumes d’écolières.
Moi du coup tu penses bien ça Cheb m’a mis direct le prépuce à l’oreille parce que moi en plus j’ai trop kiffé 300 qu’est un flim trobien sur des gros hunks en jockstraps qui ganguent-banguent À LA MOYENNÂGEUSE des transssssexuels transssssylvaniens musleems aux tétons délicatement pircés sur les plages de Mykonos. Et puis moi j’en ai des pleins des copains guiques que ça pourrait intéresser comme flim, des copains que j’ai connus à l’époque où j’étais puceau testeur de jeux vidéo, et je peux t’assurer que c’est tous des mecs trobalèzes qui jouent hyper bien à Treets Fighter 4 avec des manettes de ouf plus grosses que ma table basse de mon salon et qui se font lamentablement laminer par des petits kosovars de 12 ans sur le Xbox Live arrivent trobien à sortir le SUPER COUP SPÉCIAL de Zangief le gros BEAR pédérusse…

Les Frères Karamazouf
… mais si tu sais le coup spécial que tu sors en faisant comme une espèce de pitite rondelle sur la croix de la manette pour pécho SAUVAGEMENT ton adversaire 69-steez après hop tu fais un petit salto arrière de ninja et BIM tu lui FRACASSES sa tête sur le bitrume.


♪YAY YAY YAY IT’S SO FUCKN’ COOL TO BE GAY ♫

Toi je sais pas mais moi j’y suis jamais arrivé à la sortir cette tèchenique quand j’y jouais avec mon cousin sur ma Zuber Nintendo. Du coup à chaque fois je prenais Ken le petit ami de Barbie Rihu je campais au bord de l’écran et je chaînais les quarts-de-rondelle-avant-plus-fist HANOUKA! trankil dans sa face jusqu’à lui pépon toute sa barre2vit LIKE A BOLOSS.
Mais là je dissgraisse PARCE QUE JE SAIS QUE VOUS KIFFEZ ÇA LES COQUINOUS.
Donc bon du coup bah j’ai été bouger mes magnifiques fessiers durement sculptés à la salle de sport de Répu pour aller voir le flim mais bon c’est VRAIMENT pour vous faire plaisir mes DEUX fans chérichéris parce que là c’est un peu la cranicule je serais quand même mieux à me faire dorer l’échalote Place des Vosges. Et puis en plus en c’moment j’ai plein des petites tracasseries professionnelles j’ai VRAIMENT autre chose à foutre que de vous faire rigoulay avec des LOLtoshop toumiteux et du geekspeak de groteubé parce qu…

…
Nan mais c’est bon je vais pas raconter ma life je voulais just…

…

…

…

DONC.
LE FILM.
Au début je suis pas sussûr d’avoir toutou compris mais en gros t’as l’héroïne, Babibole je crois qu’elle s’appelle, elle veut protéger sa pitite sœur contre son papapédo avé un pistolet et là BIM BAM BOULETTO elle y colle un gros pruneau dans la face de sa frangine parce qu’elle vise comme une poliote moi je dis pas étonnant quelle idée aussi de confier un flingue à une meuf NON MAIS QUAND TU VOIS COMMENT ELLES S’Y PRENNENT POUR FAIRE UN CRÉNEAU HAW HAW HAW. Bon bah du coup tout le monde il prend Babibole pour Charles Bronson et hop ni une ni une son papapédo l’envoie DIRECT à Sainte-Anne chez les mentalement déficients. Mais là CROIS-LE OU CROIS-LE PAS les amis le truc chelou c’est que c’est pas DITOU un asile de foufous en fait c’est comme une sorte de maison close ultra-secrète avec plein des putafranges qui font du hilgueugueu-dandzing pour que ce soit Fukushima dans le slip de gros monsieurs chauves qui transpirent abondamment du cul en fumant des CIGARILLOSSES de révolutionnaires mexicains — des #sales_capitalistes quoi.
Là tu te dis oué oké c’est quand même la bonne planque quoi : t’es nourrilogéblanchie et en échange t’as JUSTE à montrer ta chatte de temps en temps j’veux dire entre ça et bosser comme caissière à Simply Markète RT @iamdieudo LE SHOAH EST VITE FAIT LOL. Hé bah non, MÊME PAS tu le crois ou pas ça, Babibole elle pense qu’à une chose c’est de se faire Natacha la malle avec ses pinecos COMME UNE GROSSE INGRATE qu’elle est.
Mais avant de pouvoir s’évader les meufs a doivent voler QUATRE OBJETS à leurs patrons, un très vilain touinkamoustache du Pop In et une vieille romano qui parle avé un accent yougoslave ma foi fort prononcé : un plan de la baraque au cas où elles se perdent — les meufs et le sens de l’orientation, tsé —, la clef de la porte d’entrée OBVIOUSLY, un briquet pour allumer le bédo et un hokuto de cuisine pour faire les jambons-beurres.
En fait toussa c’est une ruse des scénaristes pour faire avancer l’histoire. Dans le langage PROFESSIONNEL des PROFESSIONNELS on appelle ça un MacNuggets.
Là, les meufs, elles imaginent une PUTAIN DE FEINTE DE NINJA pour berner le vilain touinkamoustache : pour détourner son attention elles demandent à Babibole de bouger son bouli Shakira-steez devant tout le monde comme ça elles peuvent aller voler les MacNuggets trankil pendant que le boss se masturbe le zizi. Et bon là j’avoue j’ai pas trop compris pourquoi mais à la place de la voir danser le réalisateur il a préféré montrer des flims de bagarre bien sympas sauf qu’à la place de Chuck Norris — I WAS THE FUCKN’ TROUVEUR, KAMUIGROBOUTIQUES — c’est les putafranges qui génocident à tournebras plein des monstres, des oberschtroumpfzombees, des giant wombats, des méca-samouirailles et des PUTAINS de DRAGONS CRACHEURS DE FAHIA #BADASS avé des pistolets et des katangas moi je dis TROCOOOOOL parce que bon toi je sais pas mais pour moi les flims où y a des nanas qui chantent et qui dansent, c’est quand même UN PEU un truc de vieupédés à la base.
Et là je sais bien c’que tu te dis les amis :
DIDON VOIR PASO CE SERAIT PAS UN PEU FOIROS ÇA COMME FEINTE DE NINJA ?
Bien sûr que oui les amis que c’est FOIROS, d’ailleurs ça loupe pas, elles se font toutes péchos comme des collégiennes par le patron qui passe en mode SUPERSAIYEN et les bute toutes une par une BOOM BOOM BOOM EPIC FAIL BITCHES sauf Babibole et une autre dont je me rappelle pu le nom qui profite du dawa pour prendre le bus EN LOUCEDÉ pour rentrer toute trankil chez ses papamamans — COMME QUOI STÉ PAS BIEN COMPLIQUÉ LES GOLIOTES. À la fin le méchant décide d’enfoncer un gros pic à glace dans la nawine de Babibole jusqu’à sa cervelle Imothep-steez pour la rendre ENCORE PLUS TEUBÉ qu’elle était au départ. PAS UN MINCE EXPLOIT LES GROS.
Verdict
Un chef-d’œuvre pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition de l’être-clitoridienne.

Bonjour-bonjour le café au lait à la chicorée les twinkous c’est tata tonton Paso !

Ça va bienbienbien ?

Alors koumeussa vous m’avez trahi il paraîtrait j’ai ouï dire il serait TTBM à mes délicatécheunes zoreilles qu’un certain touitournaliste influent, replet, velu et TRÈS LÉGÈREMENT homophobe trouverait mes intros UN POILOU trop longues et self-indulgent ?

HA OUAIS ?

Direct dans ta face le feature-film du jour puisque c’est comme ça :

Sucker Poncho, un film probablement mexicain de Valérie Lemercier sur une musique originale de Béatrice Ardisson.

Si vous avez manqué le début, et aussi un peu le milieu, et comme en plus je suis de mauvaise humeur je te spoale aussi la fin :

Alors là les amis les amis LES AMIS j’aime mieux te dire que ça doit bien faire SIX MOIS — oué je sais j’exagère À MORT mais voilà c’est comme ça qu’on est nouzôtres les paydays HYSTÉRIQUES, EXCESSIFS, EXHUBAYROUS ET OUTRAGEUSEMENT EFFÉMINÉS tsé — que tout le monde SANS EXCEPZIONE me parle de ce flim en me disant oué tu vas voir c’est vraiment de la GROSSE merde le truc ULTIME pour les guiques et qu’y faut que ça soye le prochain Paso parce que OBVIOUSLY Paso toi-même-tu-cé que ça s’adresse avantout aux GROS gays pédophiles nèrdes qui kiffent les jeunes filles BADASSES en costumes d’écolières.

Moi du coup tu penses bien ça Cheb m’a mis direct le prépuce à l’oreille parce que moi en plus j’ai trop kiffé 300 qu’est un flim trobien sur des gros hunks en jockstraps qui ganguent-banguent À LA MOYENNÂGEUSE des transssssexuels transssssylvaniens musleems aux tétons délicatement pircés sur les plages de Mykonos. Et puis moi j’en ai des pleins des copains guiques que ça pourrait intéresser comme flim, des copains que j’ai connus à l’époque où j’étais puceau testeur de jeux vidéo, et je peux t’assurer que c’est tous des mecs trobalèzes qui jouent hyper bien à Treets Fighter 4 avec des manettes de ouf plus grosses que ma table basse de mon salon et qui se font lamentablement laminer par des petits kosovars de 12 ans sur le Xbox Live arrivent trobien à sortir le SUPER COUP SPÉCIAL de Zangief le gros BEAR pédérusse…

BEAR HUG

Les Frères Karamazouf

… mais si tu sais le coup spécial que tu sors en faisant comme une espèce de pitite rondelle sur la croix de la manette pour pécho SAUVAGEMENT ton adversaire 69-steez après hop tu fais un petit salto arrière de ninja et BIM tu lui FRACASSES sa tête sur le bitrume.

Zangief Dance

YAY YAY YAY IT’S SO FUCKN’ COOL TO BE GAY

Toi je sais pas mais moi j’y suis jamais arrivé à la sortir cette tèchenique quand j’y jouais avec mon cousin sur ma Zuber Nintendo. Du coup à chaque fois je prenais Ken le petit ami de Barbie Rihu je campais au bord de l’écran et je chaînais les quarts-de-rondelle-avant-plus-fist HANOUKA! trankil dans sa face jusqu’à lui pépon toute sa barre2vit LIKE A BOLOSS.

Mais là je dissgraisse PARCE QUE JE SAIS QUE VOUS KIFFEZ ÇA LES COQUINOUS.

Donc bon du coup bah j’ai été bouger mes magnifiques fessiers durement sculptés à la salle de sport de Répu pour aller voir le flim mais bon c’est VRAIMENT pour vous faire plaisir mes DEUX fans chérichéris parce que là c’est un peu la cranicule je serais quand même mieux à me faire dorer l’échalote Place des Vosges. Et puis en plus en c’moment j’ai plein des petites tracasseries professionnelles j’ai VRAIMENT autre chose à foutre que de vous faire rigoulay avec des LOLtoshop toumiteux et du geekspeak de groteubé parce qu…

Hervaud

Nan mais c’est bon je vais pas raconter ma life je voulais just…

Poker Face

Poker Face

Poker Face

Okay Guy

DONC.

LE FILM.

Au début je suis pas sussûr d’avoir toutou compris mais en gros t’as l’héroïne, Babibole je crois qu’elle s’appelle, elle veut protéger sa pitite sœur contre son papapédo avé un pistolet et là BIM BAM BOULETTO elle y colle un gros pruneau dans la face de sa frangine parce qu’elle vise comme une poliote moi je dis pas étonnant quelle idée aussi de confier un flingue à une meuf NON MAIS QUAND TU VOIS COMMENT ELLES S’Y PRENNENT POUR FAIRE UN CRÉNEAU HAW HAW HAW. Bon bah du coup tout le monde il prend Babibole pour Charles Bronson et hop ni une ni une son papapédo l’envoie DIRECT à Sainte-Anne chez les mentalement déficients. Mais là CROIS-LE OU CROIS-LE PAS les amis le truc chelou c’est que c’est pas DITOU un asile de foufous en fait c’est comme une sorte de maison close ultra-secrète avec plein des putafranges qui font du hilgueugueu-dandzing pour que ce soit Fukushima dans le slip de gros monsieurs chauves qui transpirent abondamment du cul en fumant des CIGARILLOSSES de révolutionnaires mexicains — des #sales_capitalistes quoi.

Là tu te dis oué oké c’est quand même la bonne planque quoi : t’es nourrilogéblanchie et en échange t’as JUSTE à montrer ta chatte de temps en temps j’veux dire entre ça et bosser comme caissière à Simply Markète RT @iamdieudo LE SHOAH EST VITE FAIT LOL. Hé bah non, MÊME PAS tu le crois ou pas ça, Babibole elle pense qu’à une chose c’est de se faire Natacha la malle avec ses pinecos COMME UNE GROSSE INGRATE qu’elle est.

Mais avant de pouvoir s’évader les meufs a doivent voler QUATRE OBJETS à leurs patrons, un très vilain touinkamoustache du Pop In et une vieille romano qui parle avé un accent yougoslave ma foi fort prononcé : un plan de la baraque au cas où elles se perdent — les meufs et le sens de l’orientation, tsé —, la clef de la porte d’entrée OBVIOUSLY, un briquet pour allumer le bédo et un hokuto de cuisine pour faire les jambons-beurres.

En fait toussa c’est une ruse des scénaristes pour faire avancer l’histoire. Dans le langage PROFESSIONNEL des PROFESSIONNELS on appelle ça un MacNuggets.

Là, les meufs, elles imaginent une PUTAIN DE FEINTE DE NINJA pour berner le vilain touinkamoustache : pour détourner son attention elles demandent à Babibole de bouger son bouli Shakira-steez devant tout le monde comme ça elles peuvent aller voler les MacNuggets trankil pendant que le boss se masturbe le zizi. Et bon là j’avoue j’ai pas trop compris pourquoi mais à la place de la voir danser le réalisateur il a préféré montrer des flims de bagarre bien sympas sauf qu’à la place de Chuck Norris — I WAS THE FUCKN’ TROUVEUR, KAMUIGROBOUTIQUES — c’est les putafranges qui génocident à tournebras plein des monstres, des oberschtroumpfzombees, des giant wombats, des méca-samouirailles et des PUTAINS de DRAGONS CRACHEURS DE FAHIA #BADASS avé des pistolets et des katangas moi je dis TROCOOOOOL parce que bon toi je sais pas mais pour moi les flims où y a des nanas qui chantent et qui dansent, c’est quand même UN PEU un truc de vieupédés à la base.

Et là je sais bien c’que tu te dis les amis :

DIDON VOIR PASO CE SERAIT PAS UN PEU FOIROS ÇA COMME FEINTE DE NINJA ?

Bien sûr que oui les amis que c’est FOIROS, d’ailleurs ça loupe pas, elles se font toutes péchos comme des collégiennes par le patron qui passe en mode SUPERSAIYEN et les bute toutes une par une BOOM BOOM BOOM EPIC FAIL BITCHES sauf Babibole et une autre dont je me rappelle pu le nom qui profite du dawa pour prendre le bus EN LOUCEDÉ pour rentrer toute trankil chez ses papamamans — COMME QUOI STÉ PAS BIEN COMPLIQUÉ LES GOLIOTES. À la fin le méchant décide d’enfoncer un gros pic à glace dans la nawine de Babibole jusqu’à sa cervelle Imothep-steez pour la rendre ENCORE PLUS TEUBÉ qu’elle était au départ. PAS UN MINCE EXPLOIT LES GROS.

Verdict

Un chef-d’œuvre pasolinien, ainsi quune bouleversante mise en abyme sur la condition de lêtre-clitoridienne.

Saluuuuuuuuuuuut nounou les touinkos !
Long dick cat time no see uh ?
Le croiras-tu ou le croiras-tu pas les amis mais c’est déjà la vingtième OUI VINGTIÈME chronique de ce tumblr de laydgeunde ! Hééééé oui vingt LE FAMEUX CHIFFRE ROND et quand c’est ROND ça veut dire que c’est l’heure de partyparty toute la night au Cox comme des pédés c’est FOUFOU y a toujours quelque chose à célébrer par ici, on s’ennuie jamais avec tonton Paso n’est-ce pas les friendos :) Alors les jeunes sors les Monster Munch les Campari et les DOUBLE-DILDOES parce que j’aime mieux te dire qu’y va y avoir du RIFIFOIN dans les baqueroumes hou yé.
HA HA OUI IL A ENCORE DU RÉPONDANT LE PAPY HIN ?
Et pourtant oui pourtant que la montagne est belle je dois t’avouer les amis que je commence un pitipeu à fatiguer en ce morne et glacial début d’agnée 2011. Que veux-tu tout n’est pas toujours RAUZE-RAUZE #acceng #toulousaing #FTW au pays merveilleux des gay jokes et des creampies magiques au Kiri, oh que non, tu peux me croare les copains. Car oui tu l’as compris — si tu as l’EXTRÊME bon goût de suivre un peu ce blog depuis sa crémation — le SPECTRE DU CHEUMAGE hante désormais ces lieux, autrefois habités par la joie, l’allégraisse et les rires d’enfants nus sur des galets, et désormais envahi par les ténèbres du NERVOUS BREAK-A-DOWN, la brume du désespoir et les mauvaises herbes de euh des trucs pas jolis-jolis.

Evidemment tu pourrais oui tu pourrais sans doute me rétorquer DIDON PASO ET SI TU TE TIRAIS UN PEU LES DOADUCUL POUR TE CHERCHER UN NOUVEAU JOB DE MERDE PLUTÔT QUE DE FAIRE DES CHRONIQUES RIGOULOTES DE FLIMS QUI N’INTÉRESSENT QUE 2-3 GEEKS À LA SEXUALITÉ RELATIVEMENT INEXISTANTE QUI CERTES TE CONSIDÈRENT COMME UN — je quote — « FUCKN GENIOUSSE » MAIS S’PAS ÇA QUI VA FAIRE BOUILLIR LA MARMITE GROS VILAIN.
À ceci je répondrais cela :
a) de quoi j’me mêle ?
b) sté ptêt pas la peine de gueuler chuis pas sourd CHUIS PAS SOURD PUTAIN
c) oui mais VOILÀ je vous aime trop je vous aime TROP mes nombreux fans chérichéris, et je ne pourrai goûter à l’incommensurable joye que pourrait me procurer un court moment de répit qu’une fois que votre INSATIABLE ET INFINITÉSIMALE soif de bonne grosse rigoulade sera enfin étanchée mes amis.
Car HUI HO HUI je vous le dis mes bien chers frères je me suis enfin résigné à accepter ma destinée d’Agneau Sacrificiel de la blagounette, sanctifié par tous les Morandiniiiiiiii du Septième Art, cruxxxifié par vos blanches et innocentes mains sur l’Autel du LOL et du Cinéma oui CINÉMA, CINÉMA, C-I-N-É-M-A j’écris ton Nom EN LETTRES DE SPERME SANG sur l’ééééééécran noir de meeeees nuits blancheuh héhé oué je sais je deviens trop BIBLIQUE là, mais m’en veux pas les amis c’est toujours comme ça quand je suis complètement bourré.

(Leyéti 6:35)
C’est donc avec les mains propres et la tête haute #err #wait d’icelui qui se BAT pour ses convictions, muni de ma fidèle casquette cubaine de lumpenprolétaire, TRO-CHOU-PIE avec son très FACHEUNE motif camo…

… qui me donne l’air à la fois d’un révolutionnaire marxiste BARBURINÉ fumeur de barreaux d’chièze, et d’un gropédé VELU, que je m’apprête à deliver this new feature-film of the jour…
… À savoir :
Un Black du côté de chez Swan, un film coup-de-poingue ABSOLUMENT BOULEVERSANT sur la misère sexuelle qui touche de nombreux jeunes des minorités ethniques les plus défavorisées et les difficultés qu’ils éprouvent à pécho, à l’ombre, des jeunes filles en fleur.

Nan j’déconne c’est jusse l’histoire d’une putantutu.
Si vous avez manqué le début, et aussi un peu le milieu :
DONC l’héroïne c’est une pitite ballerine toi je sais pas mais moi je dirais qu’elle est passablement chiante NÉVROSÉE en fait on sait pas trop ce qu’elle a mais elle arrête pas d’à chouiner toute la sainte journée j’veux dire en même temps c’est comme ça les meufs hin ça chiale tout le temps pour un oui ou pour un oui, je crois c’est dû à l’absence de testicules c’est scientifiquement prouvé je crois.
Bon en même temps la meuf à 35 balais a vit encore chez sa meuman qui lui fait son linge #han #lachance des coukis et des bisous et des câlins — incest + lesbian pr0n = INSTANT WIN les amis — avant d’aller se coucher dans sa chambre RAUZE BONG BONG entre ses peluches Monchichi, sa maison de Barbie et ses posters Mon Petit Poney. Moi je dis HOULA PUTAIN C’EST LACANIEN mais en même temps je juge pas hein ma mère par exemple elle est juive PA-REIL spour ça je suis devenu pédé. Pas le choix en même temps sté ça ou m’arracher la peau des ongles avec les dents, assassiner des bimbasses sous la douche ou alors m’asperger de sang de cochon et immoler tous mes camarades de classe par le feu tel un Dieu vengeur en période de menstrues, tant qu’à choisir je préfère encore sucer des bi — WAITWAITWAIT OMG IS DAT VINCENT CASSEL?!!
OMÉWI C’EST BIEN VINCENT CASSEL!!!
En fait Vincent Cassel y joue le rôle du choréfrag, qu’est un peu le chef des danseuses stu veux, et PAR LA MÊME OCCAZION un GROS CONNARD de céfran #FORCÉMENT qui décide de monter un nouveau ballet qui s’appellerait Quézac Le Lac des Simgnes si tu veux je te le pitche hin, j’ai que ça à faire d’manières ou alors classer mes notes de frais de restau pour ma compta donc bon ça m’gêne pas hin.
Tu veux ou bien ? Tu veux ?
Mookie.
Dans Le Lac des Simgnes t’as deux personnages principaux :
a) le White Swan, tigen.

b) son evil touine le Black Swan, motherfuckn’ bad guy.

Ha oui la différence est SUBTILE.
Bon je cutzecrape mais en gros t’as le Black Swan qui pique le pticopain de le White Swan et du coup t’as le White Swan y devient tout VNR et hop y s’jette de la falaise et y meurt.
FIN DE CETTE HISTOIRE DE GROS GAYS.
Donc en fait Vincent Cassel il veut donner les deux rôles principaux à la même danseuse pour avoir de plus bonnes critiques dans le Figaroscope #habile. Au début il hésite entre l’héroïne qu’est jouée par la princesse Amygdala et une autre biyatch jouée par tu sais celle qui faisait la petite conne qui se tapait Ashton Kutsch Ketchs Kuchst Kuscht le toy boy de Demi Moore dans That Seventies Show, parce qu’il sait pas encore laquelle des deux a les plus gros nichons le plus de talent pour jouer les deux rôles en mêm’temps.
Finalement y décide de choisir Amygdala pour sa jolie petite bouche de suceuse pour la qualitay de ses entrechats BRAVES MATOUS ET CHATS VOYOUHOUS LES ENTRECHATS LES ENTRECHATS SONT LÀ et alors là les amis j’aime mieux te dire que c’est la cata t’imagines même pas : déjà elle a grave les plombs qui sautent parce qu’elle est trop under précheure un peu comme moi juste au moment d’appuyer sur le bouton « publier » de ce tumblère. Hé oui les amis faut pas croire je suis une petite chose fragile et craintive malgré mon physique bourru de grrrrizzly sodomite.
Donc Amygdala elle commence à faire des trucs de fofolle genre se ronger les ongles des doigts de pied — essaye pas de faire ça chez toi les amis c’est hyper dangereux si tu n’est pas une professionnelle du flic-flac et du piqué-retourné tu risques de t’auto-sucer sans l’faire essprès — se multi-cloner Naruto-steez et se faire SAUVAGEMENT brouter le frifri par sa rivale qui fait rien qu’à culbuto Vincent Cassel pour lui piquer son rôle principal — une bien belle salope if you ask me. 
Pour trouver son côté sombre elle décide d’éteindre la lumière d’aller partyparty et de se taper plein des bières de très mauvaise qualitay touinkamoustaches au Pop In parce que c’est bien connu les amis, pratiquer une activité sexuelle régulière ça fait un peu de toi un SUPPÔT DE SATAN DIABOLIQUE adepte des messes noires et des sacrifices de chatontoumignons. Au final elle devient toute berserk et commence à essayer de buter tout le monde avec son hokuto de cuisine mais rassure-toi les amis tout ça c’est dans sa tête hin aucun tutu n’a été maltraité durant le tournage de ce film.
Et puis un jour c’est la grande première \o/ Là malgré qu’elle soit passablement ravagée du beulbe t’as Amygdala qui s’radine JUST ON TIME pour faire la nique à sa rivale qu’était à ÇA de lui piquer sa place et alors là les amis INECRÉDIBEULE t’as l’héroïne qui se pokévolve en CYGNE #commeManimal devant TOUT LE MONDE sans que ça surprenne PERSONNE. Moi je dis aucune crédibilité ce film je crois je vais aller écrire un rant bien trolleux sur SENSCRITIQUE pour me plaindre avec un peu de chance j’arriverai bien à recueillir 2-3 likes de nerds rageux. A la fin t’as tout le public qui applaudit la performance — faut dire, on voit pas ça tous les jours — mais là BALI-BALLOT t’as Amygdala qui meurt comme une cruchotte en perdant tout son sang parce qu’elle oublié de mettre sa Vania Pocket. Ha bah c’était bien la peine de faire chier son monde pendant deux heures pour avoir le rôle principal toussa pour crever bêtement à la fin de la première représentation m’enfin bon c’est cool pour elle c’est quand même elle qu’a gagné.

(© Chronicat - Tous Droits Réservés)
Verdict
Un chef-d’œuvre pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition de l’être-à-Élise.

Saluuuuuuuuuuuut nounou les touinkos !

Long dick cat time no see uh ?

Le croiras-tu ou le croiras-tu pas les amis mais c’est déjà la vingtième OUI VINGTIÈME chronique de ce tumblr de laydgeunde ! Hééééé oui vingt LE FAMEUX CHIFFRE ROND et quand c’est ROND ça veut dire que c’est l’heure de partyparty toute la night au Cox comme des pédés c’est FOUFOU y a toujours quelque chose à célébrer par ici, on s’ennuie jamais avec tonton Paso n’est-ce pas les friendos :) Alors les jeunes sors les Monster Munch les Campari et les DOUBLE-DILDOES parce que j’aime mieux te dire qu’y va y avoir du RIFIFOIN dans les baqueroumes hou yé.

HA HA OUI IL A ENCORE DU RÉPONDANT LE PAPY HIN ?

Et pourtant oui pourtant que la montagne est belle je dois t’avouer les amis que je commence un pitipeu à fatiguer en ce morne et glacial début d’agnée 2011. Que veux-tu tout n’est pas toujours RAUZE-RAUZE #acceng #toulousaing #FTW au pays merveilleux des gay jokes et des creampies magiques au Kiri, oh que non, tu peux me croare les copains. Car oui tu l’as compris — si tu as l’EXTRÊME bon goût de suivre un peu ce blog depuis sa crémation — le SPECTRE DU CHEUMAGE hante désormais ces lieux, autrefois habités par la joie, l’allégraisse et les rires d’enfants nus sur des galets, et désormais envahi par les ténèbres du NERVOUS BREAK-A-DOWN, la brume du désespoir et les mauvaises herbes de euh des trucs pas jolis-jolis.

Caliméro

Evidemment tu pourrais oui tu pourrais sans doute me rétorquer DIDON PASO ET SI TU TE TIRAIS UN PEU LES DOADUCUL POUR TE CHERCHER UN NOUVEAU JOB DE MERDE PLUTÔT QUE DE FAIRE DES CHRONIQUES RIGOULOTES DE FLIMS QUI N’INTÉRESSENT QUE 2-3 GEEKS À LA SEXUALITÉ RELATIVEMENT INEXISTANTE QUI CERTES TE CONSIDÈRENT COMME UN — je quote « FUCKN GENIOUSSE » MAIS S’PAS ÇA QUI VA FAIRE BOUILLIR LA MARMITE GROS VILAIN.

À ceci je répondrais cela :

a) de quoi j’me mêle ?

b) sté ptêt pas la peine de gueuler chuis pas sourd CHUIS PAS SOURD PUTAIN

c) oui mais VOILÀ je vous aime trop je vous aime TROP mes nombreux fans chérichéris, et je ne pourrai goûter à l’incommensurable joye que pourrait me procurer un court moment de répit qu’une fois que votre INSATIABLE ET INFINITÉSIMALE soif de bonne grosse rigoulade sera enfin étanchée mes amis.

Car HUI HO HUI je vous le dis mes bien chers frères je me suis enfin résigné à accepter ma destinée d’Agneau Sacrificiel de la blagounette, sanctifié par tous les Morandiniiiiiiii du Septième Art, cruxxxifié par vos blanches et innocentes mains sur l’Autel du LOL et du Cinéma oui CINÉMA, CINÉMA, C-I-N-É-M-A j’écris ton Nom EN LETTRES DE SPERME SANG sur l’ééééééécran noir de meeeees nuits blancheuh héhé oué je sais je deviens trop BIBLIQUE là, mais m’en veux pas les amis c’est toujours comme ça quand je suis complètement bourré.

Jésus

(Leyéti 6:35)

C’est donc avec les mains propres et la tête haute #err #wait d’icelui qui se BAT pour ses convictions, muni de ma fidèle casquette cubaine de lumpenprolétaire, TRO-CHOU-PIE avec son très FACHEUNE motif camo…

Ay papi !

… qui me donne l’air à la fois d’un révolutionnaire marxiste BARBURINÉ fumeur de barreaux d’chièze, et d’un gropédé VELU, que je m’apprête à deliver this new feature-film of the jour

… À savoir :

Un Black du côté de chez Swan, un film coup-de-poingue ABSOLUMENT BOULEVERSANT sur la misère sexuelle qui touche de nombreux jeunes des minorités ethniques les plus défavorisées et les difficultés qu’ils éprouvent à pécho, à l’ombre, des jeunes filles en fleur.

Dave

Nan j’déconne c’est jusse l’histoire d’une putantutu.

Si vous avez manqué le début, et aussi un peu le milieu :

DONC l’héroïne c’est une pitite ballerine toi je sais pas mais moi je dirais qu’elle est passablement chiante NÉVROSÉE en fait on sait pas trop ce qu’elle a mais elle arrête pas d’à chouiner toute la sainte journée j’veux dire en même temps c’est comme ça les meufs hin ça chiale tout le temps pour un oui ou pour un oui, je crois c’est dû à l’absence de testicules c’est scientifiquement prouvé je crois.

Bon en même temps la meuf à 35 balais a vit encore chez sa meuman qui lui fait son linge #han #lachance des coukis et des bisous et des câlins — incest + lesbian pr0n = INSTANT WIN les amis — avant d’aller se coucher dans sa chambre RAUZE BONG BONG entre ses peluches Monchichi, sa maison de Barbie et ses posters Mon Petit Poney. Moi je dis HOULA PUTAIN C’EST LACANIEN mais en même temps je juge pas hein ma mère par exemple elle est juive PA-REIL spour ça je suis devenu pédé. Pas le choix en même temps sté ça ou m’arracher la peau des ongles avec les dents, assassiner des bimbasses sous la douche ou alors m’asperger de sang de cochon et immoler tous mes camarades de classe par le feu tel un Dieu vengeur en période de menstrues, tant qu’à choisir je préfère encore sucer des bi — WAITWAITWAIT OMG IS DAT VINCENT CASSEL?!!

OMÉWI C’EST BIEN VINCENT CASSEL!!!

En fait Vincent Cassel y joue le rôle du choréfrag, qu’est un peu le chef des danseuses stu veux, et PAR LA MÊME OCCAZION un GROS CONNARD de céfran #FORCÉMENT qui décide de monter un nouveau ballet qui s’appellerait Quézac Le Lac des Simgnes si tu veux je te le pitche hin, j’ai que ça à faire d’manières ou alors classer mes notes de frais de restau pour ma compta donc bon ça m’gêne pas hin.

Tu veux ou bien ? Tu veux ?

Mookie.

Dans Le Lac des Simgnes t’as deux personnages principaux :

a) le White Swan, tigen.

White Swan

b) son evil touine le Black Swan, motherfuckn’ bad guy.

Black Swan

Ha oui la différence est SUBTILE.

Bon je cutzecrape mais en gros t’as le Black Swan qui pique le pticopain de le White Swan et du coup t’as le White Swan y devient tout VNR et hop y s’jette de la falaise et y meurt.

FIN DE CETTE HISTOIRE DE GROS GAYS.

Donc en fait Vincent Cassel il veut donner les deux rôles principaux à la même danseuse pour avoir de plus bonnes critiques dans le Figaroscope #habile. Au début il hésite entre l’héroïne qu’est jouée par la princesse Amygdala et une autre biyatch jouée par tu sais celle qui faisait la petite conne qui se tapait Ashton Kutsch Ketchs Kuchst Kuscht le toy boy de Demi Moore dans That Seventies Show, parce qu’il sait pas encore laquelle des deux a les plus gros nichons le plus de talent pour jouer les deux rôles en mêm’temps.

Finalement y décide de choisir Amygdala pour sa jolie petite bouche de suceuse pour la qualitay de ses entrechats BRAVES MATOUS ET CHATS VOYOUHOUS LES ENTRECHATS LES ENTRECHATS SONT LÀ et alors là les amis j’aime mieux te dire que c’est la cata t’imagines même pas : déjà elle a grave les plombs qui sautent parce qu’elle est trop under précheure un peu comme moi juste au moment d’appuyer sur le bouton « publier » de ce tumblère. Hé oui les amis faut pas croire je suis une petite chose fragile et craintive malgré mon physique bourru de grrrrizzly sodomite.

Donc Amygdala elle commence à faire des trucs de fofolle genre se ronger les ongles des doigts de pied — essaye pas de faire ça chez toi les amis c’est hyper dangereux si tu n’est pas une professionnelle du flic-flac et du piqué-retourné tu risques de t’auto-sucer sans l’faire essprès — se multi-cloner Naruto-steez et se faire SAUVAGEMENT brouter le frifri par sa rivale qui fait rien qu’à culbuto Vincent Cassel pour lui piquer son rôle principal — une bien belle salope if you ask me

Pour trouver son côté sombre elle décide d’éteindre la lumière d’aller partyparty et de se taper plein des bières de très mauvaise qualitay touinkamoustaches au Pop In parce que c’est bien connu les amis, pratiquer une activité sexuelle régulière ça fait un peu de toi un SUPPÔT DE SATAN DIABOLIQUE adepte des messes noires et des sacrifices de chatontoumignons. Au final elle devient toute berserk et commence à essayer de buter tout le monde avec son hokuto de cuisine mais rassure-toi les amis tout ça c’est dans sa tête hin aucun tutu n’a été maltraité durant le tournage de ce film.

Et puis un jour c’est la grande première \o/ Là malgré qu’elle soit passablement ravagée du beulbe t’as Amygdala qui s’radine JUST ON TIME pour faire la nique à sa rivale qu’était à ÇA de lui piquer sa place et alors là les amis INECRÉDIBEULE t’as l’héroïne qui se pokévolve en CYGNE #commeManimal devant TOUT LE MONDE sans que ça surprenne PERSONNE. Moi je dis aucune crédibilité ce film je crois je vais aller écrire un rant bien trolleux sur SENSCRITIQUE pour me plaindre avec un peu de chance j’arriverai bien à recueillir 2-3 likes de nerds rageux. A la fin t’as tout le public qui applaudit la performance — faut dire, on voit pas ça tous les jours — mais là BALI-BALLOT t’as Amygdala qui meurt comme une cruchotte en perdant tout son sang parce qu’elle oublié de mettre sa Vania Pocket. Ha bah c’était bien la peine de faire chier son monde pendant deux heures pour avoir le rôle principal toussa pour crever bêtement à la fin de la première représentation m’enfin bon c’est cool pour elle c’est quand même elle qu’a gagné.

Chronicat

Chronicat - Tous Droits Réservés)

Verdict

Un chef-d’œuvre pasolinien, ainsi quune bouleversante mise en abyme sur la condition de lêtre-à-Élise.

Movie critic is a serious business