LE GOUESTE-TRIKITE :
Jake Gyllenhaal Pierre Bourdin-Sauviac
UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :
Avant que ma tendance frénétique à Facebook-friender du people pour le LOLILULZ ne connaisse un arrêt brutal après avoir subi d’humiliantes remontrances de la part d’une comique troupière française dont je tairai le nom PAR PEUR DES REPRÉSAILLES, j’ai eu l’excellente idée de requester ce jeune trublion après l’avoir découvert dans ses œuvres, des sketchs complètement WTF diffusés au sein de la FORMIDABLE émission de Jean-Marc Morandini que je regardais régulièrement à l’époque pour mater les cols-en-V de Rodolphe de Laboulaye me tenir au courant de l’actualité des émissions de real-TV les plus désolantes. Depuis cet imitateur talentueux d’Elie Semoun aux cuisses graciles et délicates a BIEN MYSTÉRIEUSEMENT disparu de l’antenne. Faut-il y voir un lien de cause à effet, Bernard ? Je ne pense pas, non. Je ne pense pas.
AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…


« Ouais, tiens, vas-y, je te fais un Paso, mon con ». Idée. De. Merde. Je croyais que ça allait être fastoche, aller faire le jacques chez Tonton Paso, genre on raconte n’importe quoi avec des mots bizarres, des gay jokes et hop. Rien du tout, oui. Se mettre dans les pompes de Paso, c’est une expérience podologiquement éprouvante. Tonton Paso a les pieds les plus étrangement glandés du ouèbe (and fugly shooz if you ask me). Je me sens comme quelqu’un qui s’est barré du trampoline du centre aéré avec une paire de Nike moites qui ne lui appartient pas. EWWW. En attendant de récupérer les miennes demain en arrivant à l’école, faut bien laisser tremper avec malaise et abnégation. But there you go, mozafoka, plan sket entre hipsters. Sors tes rekins, c’est 3615paso.

Mais le souci, t’as vu, c’est que niveau cinayma, je suis une brique. Ma dernière place à what balles pour un flim, c’était en juillet dernier pour me faire gerber dessus par ma nièce pendant Toy Story 3. En fait, pour le plagiat hommage migraine guest Paso, j’étais plutôt dans une vibe « séries tv », mais comme Tonton Paso ne capte pas ThePirateBay là où il vit, en 1956, on doit taper dans le old media. Il a tout de même accepté que je fasse un flim parlant. Et en couleurs. Et en troidé, putain, l’an 2000, quoi.
GET TO THE POINT, FATSO.
Vous voyez venir ou bien ? Monarque pop, troidé… Space opewa ?

C’est épuisant, ce process façon TDA. Ritaline, anyone ?
ANYWAY

Michael Jackson, p’tit père, il voulait pas vraiment faire le chanteur, en fait. Si y’avait pas eu Papa qui fait vomir avec ses fessées à base de câbles de batteries, il aurait fait le cinayma. Alors quand t’as Disney qu’est venu en disant « Comme tu fais le feu, Michael, tsé, viens, on fait une attraction pour la maison de Mickey », Bambi il a dit « C’EST GAGNAY ». Admirez, c’est le héros du gouter, CAPTAIN EO.
WTF HAPPENED TO NORMAL SENTENCES ?

Si t’es pas allé chez Mickey y a 15 piges :
Comme ça se passe dans l’espace, bah ça commence dans l’espace, FUCK YEAH CONTINUITY. Un gravier en gros plan astéroïde explose en gros plan et tous les couillons tendent le bras pour toucher le caillou qui n’est pas vraiment là mais en 1986, la troidé, c’était crazy future (please kill me). FIOUUUU VRRRRRR TROMPETTES HEROÏQUES le silence du vide spatial, Michael, il connaît pas.
Captain Eo, il a un vaisseau spatial, sinon il aurait l’air con, tout mort, en volant les bras mous dans le vide. Pourri point de vue hygiène de vie, lô, leu. Par souci de réalisme à la Godard STOP MAKING SHIT UP, toute une équipe de Muppets dans la maquette le vaisseau : deux guenons pelées ET siamoises, une peluche qui vole pour faire du merch, un robot et demi en carton , et un éléphant nain qui s’exprime en pétant. For realz. Une équipe de gants de toilette Loisirs et Création pour un Captain Eo qui apparaît à la bourre en sortant du sol, de dos, dans une combi de cuir blanche avec des petits crystals qui bwillent.
Vous me direz, ça change de l’espace de chez CNN avec des connards qui volent le cul en l’air et qui gobent des billes de jus qui flottent.
I think I’m having a stroke.

LMFAO

C’est dans ce contexte cewt overload et furry fetish qu’un dialogue confus entre le Captain et un hologramme raté indique qu’il fallait pas attaquer les deux maquettes méchantes qui tirent, là, qu’il faut trouver une balise de chais pas quoi et qu’il faut donner le cadeau au Leader Suprême SIEG HEIL mais BIG DEAL, IT’S SPACE CHASE TIME featuring PAPIER MACHAY.
Ah, l’éléphant qui pète a mangé la carte. Rubber comic relief, man.
Nouzivoili, sur la planète des poubelles, pour faire whatever, mais c’est troidé, c’est kloug.
HERE COMES THE EPIC BATTLE, parce qu’on l’a bien mérité, jusque là. Des hommes poubelle embarquent l’équipe de furry touinkos caresse ton marionnette chez le Leader Suprême, lamest gig de Angelica Houston EVA. L’angoisse monte, on avait rarement aussi rien quiché à une storyline depuis le bébé cloné de Raël.

Ouais bah là, Captain Eo, fallait pas lui piquer son gloss lui chier dans les bottines parce qu’il était venu pour sa mission, pipou le gars, pas pour se faire Ghesquièriser – FREE MUMIA - par des stremons ordures. Lady Gaga est colère et balance du « infidèles » par-ci, « vous infectez mon monde avec votre présence » par-là, et que vas-y « transformez les en poubelles », taliban bad time of the month VAGINITE LOL. Alors que King of Pop, il était venu pour amener un kado, quoi. Un kado qui s’écoute pour « someone as beautiful as you », genre le faux-cul.
CORNOFULGUR, KROUKROUKRIKROUKRI (transformers soundz)

Instant tension, danger des bâtons tous mous des evil guyz. HAAAAN Jean-Pierre, ya des bêtes. ALORS ALORS ALORS LA, Tatayet et toute sa teamz de Bébêtes Show se transforme en animatronics wedding band et Captain Eo, il a le tricot qui s’allume et le blouse qui clignote, MACUMBA NITE DANS SON SLOB. Et piouuuu, Bambi balance des lasers de gayness avec ses doigts qui transforment les méchants en break dancers un peu prout-prout qui refont le sketch de Pierre Palmade sur les militaires.
BASTON CONFUSE
Soirée fouet à la Fistinière : Welcome to the Chapelle Fistine.
Le héro qui clignote fait péter le CLIMAX sur la Marine Le Pen locale n’est-ce pâââ. Il lui payday dessus des lazerz HII HUUU elle jouissa comme jamais et se transforme en MILF d’orgie Brigitte Lahaye style pour une raison ignorée de tous. Même des scénaristes, certainement déjà épuisés par leur trentaine de nervous breakdowns depuis le début du flim.

Alors que le cerveau humain moyen is like NOT INTERESTED, tout le décor devient Valérie Damidot goes Mykonos party. Tout le monde est content, les robots dansent le robot, TUT TUT TUT TUT pirouettes, faites coucou à Mémé les enfants, GET THE FUCK OUT.

MYBRAINISMELTING

Verdict HI-HIII :
Un chef d’œuvre Pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition de l’être en caoutchouke.

PBS

LE GOUESTE-TRIKITE :

Jake Gyllenhaal Pierre Bourdin-Sauviac

UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :

Avant que ma tendance frénétique à Facebook-friender du people pour le LOLILULZ ne connaisse un arrêt brutal après avoir subi d’humiliantes remontrances de la part d’une comique troupière française dont je tairai le nom PAR PEUR DES REPRÉSAILLES, j’ai eu l’excellente idée de requester ce jeune trublion après l’avoir découvert dans ses œuvres, des sketchs complètement WTF diffusés au sein de la FORMIDABLE émission de Jean-Marc Morandini que je regardais régulièrement à l’époque pour mater les cols-en-V de Rodolphe de Laboulaye me tenir au courant de l’actualité des émissions de real-TV les plus désolantes. Depuis cet imitateur talentueux d’Elie Semoun aux cuisses graciles et délicates a BIEN MYSTÉRIEUSEMENT disparu de l’antenne. Faut-il y voir un lien de cause à effet, Bernard ? Je ne pense pas, non. Je ne pense pas.

AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…

Captain EO

« Ouais, tiens, vas-y, je te fais un Paso, mon con ». Idée. De. Merde. Je croyais que ça allait être fastoche, aller faire le jacques chez Tonton Paso, genre on raconte n’importe quoi avec des mots bizarres, des gay jokes et hop. Rien du tout, oui. Se mettre dans les pompes de Paso, c’est une expérience podologiquement éprouvante. Tonton Paso a les pieds les plus étrangement glandés du ouèbe (and fugly shooz if you ask me). Je me sens comme quelqu’un qui s’est barré du trampoline du centre aéré avec une paire de Nike moites qui ne lui appartient pas. EWWW. En attendant de récupérer les miennes demain en arrivant à l’école, faut bien laisser tremper avec malaise et abnégation. But there you go, mozafoka, plan sket entre hipsters. Sors tes rekins, c’est 3615paso.

I see what you did there

Mais le souci, t’as vu, c’est que niveau cinayma, je suis une brique. Ma dernière place à what balles pour un flim, c’était en juillet dernier pour me faire gerber dessus par ma nièce pendant Toy Story 3. En fait, pour le plagiat hommage migraine guest Paso, j’étais plutôt dans une vibe « séries tv », mais comme Tonton Paso ne capte pas ThePirateBay là où il vit, en 1956, on doit taper dans le old media. Il a tout de même accepté que je fasse un flim parlant. Et en couleurs. Et en troidé, putain, l’an 2000, quoi.

GET TO THE POINT, FATSO.

Weird ass kids.

Vous voyez venir ou bien ? Monarque pop, troidé… Space opewa ?

Oprah

C’est épuisant, ce process façon TDA. Ritaline, anyone ?

ANYWAY

Anticipation is killing me

Michael Jackson, p’tit père, il voulait pas vraiment faire le chanteur, en fait. Si y’avait pas eu Papa qui fait vomir avec ses fessées à base de câbles de batteries, il aurait fait le cinayma. Alors quand t’as Disney qu’est venu en disant « Comme tu fais le feu, Michael, tsé, viens, on fait une attraction pour la maison de Mickey », Bambi il a dit « C’EST GAGNAY ». Admirez, c’est le héros du gouter, CAPTAIN EO.

WTF HAPPENED TO NORMAL SENTENCES ?

Please, go on

Si t’es pas allé chez Mickey y a 15 piges :

Comme ça se passe dans l’espace, bah ça commence dans l’espace, FUCK YEAH CONTINUITY. Un gravier en gros plan astéroïde explose en gros plan et tous les couillons tendent le bras pour toucher le caillou qui n’est pas vraiment là mais en 1986, la troidé, c’était crazy future (please kill me). FIOUUUU VRRRRRR TROMPETTES HEROÏQUES le silence du vide spatial, Michael, il connaît pas.

Captain Eo, il a un vaisseau spatial, sinon il aurait l’air con, tout mort, en volant les bras mous dans le vide. Pourri point de vue hygiène de vie, lô, leu. Par souci de réalisme à la Godard STOP MAKING SHIT UP, toute une équipe de Muppets dans la maquette le vaisseau : deux guenons pelées ET siamoises, une peluche qui vole pour faire du merch, un robot et demi en carton , et un éléphant nain qui s’exprime en pétant. For realz. Une équipe de gants de toilette Loisirs et Création pour un Captain Eo qui apparaît à la bourre en sortant du sol, de dos, dans une combi de cuir blanche avec des petits crystals qui bwillent.

Vous me direz, ça change de l’espace de chez CNN avec des connards qui volent le cul en l’air et qui gobent des billes de jus qui flottent.

I think I’m having a stroke.

Better drink my own piss

LMFAO

Invizibul bondage

C’est dans ce contexte cewt overload et furry fetish qu’un dialogue confus entre le Captain et un hologramme raté indique qu’il fallait pas attaquer les deux maquettes méchantes qui tirent, là, qu’il faut trouver une balise de chais pas quoi et qu’il faut donner le cadeau au Leader Suprême SIEG HEIL mais BIG DEAL, IT’S SPACE CHASE TIME featuring PAPIER MACHAY.

Ah, l’éléphant qui pète a mangé la carte. Rubber comic relief, man.

Nouzivoili, sur la planète des poubelles, pour faire whatever, mais c’est troidé, c’est kloug.

HERE COMES THE EPIC BATTLE, parce qu’on l’a bien mérité, jusque là. Des hommes poubelle embarquent l’équipe de furry touinkos caresse ton marionnette chez le Leader Suprême, lamest gig de Angelica Houston EVA. L’angoisse monte, on avait rarement aussi rien quiché à une storyline depuis le bébé cloné de Raël.

The first Lady Gaga

Ouais bah là, Captain Eo, fallait pas lui piquer son gloss lui chier dans les bottines parce qu’il était venu pour sa mission, pipou le gars, pas pour se faire Ghesquièriser – FREE MUMIA - par des stremons ordures. Lady Gaga est colère et balance du « infidèles » par-ci, « vous infectez mon monde avec votre présence » par-là, et que vas-y « transformez les en poubelles », taliban bad time of the month VAGINITE LOL. Alors que King of Pop, il était venu pour amener un kado, quoi. Un kado qui s’écoute pour « someone as beautiful as you », genre le faux-cul.

CORNOFULGUR, KROUKROUKRIKROUKRI (transformers soundz)

Evolving

Instant tension, danger des bâtons tous mous des evil guyz. HAAAAN Jean-Pierre, ya des bêtes. ALORS ALORS ALORS LA, Tatayet et toute sa teamz de Bébêtes Show se transforme en animatronics wedding band et Captain Eo, il a le tricot qui s’allume et le blouse qui clignote, MACUMBA NITE DANS SON SLOB. Et piouuuu, Bambi balance des lasers de gayness avec ses doigts qui transforment les méchants en break dancers un peu prout-prout qui refont le sketch de Pierre Palmade sur les militaires.

BASTON CONFUSE

Soirée fouet à la Fistinière : Welcome to the Chapelle Fistine.

Le héro qui clignote fait péter le CLIMAX sur la Marine Le Pen locale n’est-ce pâââ. Il lui payday dessus des lazerz HII HUUU elle jouissa comme jamais et se transforme en MILF d’orgie Brigitte Lahaye style pour une raison ignorée de tous. Même des scénaristes, certainement déjà épuisés par leur trentaine de nervous breakdowns depuis le début du flim.

Alors que le cerveau humain moyen is like NOT INTERESTED, tout le décor devient Valérie Damidot goes Mykonos party. Tout le monde est content, les robots dansent le robot, TUT TUT TUT TUT pirouettes, faites coucou à Mémé les enfants, GET THE FUCK OUT.

Yo dawg

MYBRAINISMELTING

Treasure hunting

Verdict HI-HIII :

Un chef d’œuvre Pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition de l’être en caoutchouke.