Oualou.
C’est fini la fiesta les twinkos, tu peux ranger les Apéricubes, les rillettes Bordeau Chesnel, les disques de Pacrique Sébastien et les boules de geisha :(À la semaine prochaine pour le prochain Paso et… 

Oualou.

C’est fini la fiesta les twinkos, tu peux ranger les Apéricubes, les rillettes Bordeau Chesnel, les disques de Pacrique Sébastien et les boules de geisha :(

À la semaine prochaine pour le prochain Paso et…

MERSEA 


LE GOUESTE-TRIKITE :
Kamuirobotics
UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :
Je pensais profiter de ce maigre espace de liberté pour me venger perfidement de la violente campagne de diffamation que ce soit-disant ami de 10 ans lance contre ma personne au sein de son propre guest — JE-NE-SUIS-PAS-CENTRISTE. Diffamations que je me serais fait une joie de censurer si je n’avais pas été confronté à un odieux chantage affectif. Dieu merci cet ex-myope villepiniste à la slavitude exacerbée et à la pilosité abondante finira par avoir ce qu’il mérite — UNE GROSSE FESSÉE CUL NU — dans le prochain Paso qui sera publié lorsque mes réserves de wannab’ seront épuisées, puisque c’est à cause de lui, et en sa VIRILE compagnie, que je me suis infligé la douloureuse vision de La Croisière, comédie française dont l’abyssale nullité m’a définitivement convaincu qu’elle constituerait un mets de choix RAFFINÉ pour fêter cet anniversaire DANS LA DIGNITÉ.
Hé oui je TEASE LIKE A FUCKN’ WHORE mais bon je suis chez moi et je fais c’que j’veux.
AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…


2011. Quelque part dans Paris. Un bar branché mais sobre.
Pasoman : Bon, t’es sur que tu veux pas m’écrire un Paso ?
Kamui : T’es vraiment sûr ? J’sais pas faire tes gimmicks, écrire en majuscule, en phonétique et sans ponctuation tout ça, c’est ta came. Moi, ça va rien donner. Moi, mon truc c’est Batman, Villepin et Goldorak.
P : Mais tu fais un truc à toi et puis voilà. Pipo, il a fait un pastiche.  Et puis tu sais, quand j’ai pas d’inspi, j’raconte ma vie et paf ça sort.
K : tu veux dire « La belle du seigneur du XIIème arrondissement » ?
« Bon sinon moi ce matin pour le petit déjeuner je me suis acheté un pain au chocolat HYPERBON et la boulangère m’a rendu 10 centimes de trop ahah putain comment j’étais trop content parce que bon généralement elle est agréable comme une porte de prison la meuf genre c’est bon si tu veux je peux aller à une autre boulangerie hein y en a une juste à côté mais bon elle est moins bonne mais bon du coup je les ai gardés les 10 centimes alors que si elle avait été plus sympa beh je lui aurais dit Madame vous m’avez rendu 10 centimes de trop dis donc y commence à faire bien froid là j’aimerais bien pouvoir mettre un pull ou autre mais j’ai la peau trop sensible tu vois la laine ça me gratte vachement et tout du coup bah je me lave avec du gel douche Sanex Peaux Sèches c’est pas mal c’est pH neutre ça agresse pas trop la peau et ça débou…»
P : Ouais c’est ça. Et puis regarde cette fille. Je viens de lui annoncer que tu écris un Paso. Moi, j’s’rais toi, bah…
K : Bon, tu m’as convaincu. Ok mais je peux dire ce que je veux ? Genre faire des vannes sur le fait que t’as jamais voté de ta life, c’est bon ? tu vas perdre des lecteurs. Je sais que tu essayes de te faire passer pour un mec de gauche, Paso, ça va p’tet choquer tes lecteurs que tu sois centriste.
P : (rires étouffés) Non mais tu fais ce que tu veux…
K : Je peux même foutre des preuves… hein… 

P : Nan mais c’que tu veux. Sauf que tu me laisses La Croisière. Parce que là, tu vas déguster, mon gars.
K : Ah merde tu m’en veux encore ?
P : Mais ouais mon lapin, j’ai payé 10 €… J’ai pas la carte du parti MK2 comme toi. Tout ça pour voir la paires de loches de Charlotte de Turkheim… Jamais je ne pourrais effacer ça de ma mémoire.

K :  Donc le sujet… J’hésite. J’ai pas vraiment aimé Midnight In Paris et je sais pas si je pourrais faire toute une critique lolilol sur la perf de Carla ou le seul plan sur le Fouquet’s. Mais quel plan ! Donc trouver un sujet rigolo. Une bonne grosse daube comme Rien à déclarer. Et j’en ai déjà parlé sur mon blog. Y’a eu quoi de nul ces derniers temps…
P :  Me demande pas à moi, hein, le dernier film qu’on est allé voir ensemble, c’est le Malick.
K : Ah je vois bien un truc… Comment il s’appelle… le film avec Mélanie Laurent… Et Michel Blanc qui joue le père juif. Merde… déjà, rien que le titre… Et soudain, tout le monde me manque.
P : Oh purée, tu vas voir d’ces trucs.
K : Déjà, à la base, j’ai un problème avec les titres d’obédience Sarkozyste. Ensemble, c’est tout. Ensemble, tout devient possible. Je sais pas, p’têt c’est le « Et » avant le « Soudain » qui me fout hors de moi. Le pire, c’est que j’allais le voir avec un pote qui me SMS qu’il aura du retard, 30 mn facile. Et hors de question de vivre ce moment seul. Comme tu sais, j’aime bien le côté « Bushido » de voir une daube à deux.
P : Ouais je sais, merci de me le rappeler.
K : Hé attends, don’t blame me. Moi je te propose des films hipsters, des korean flicks bien cool…

Comme hier, là, le nouveau Hong-jin Na… Mais tu te bouges que pour l’alpha et l’oméga du ciné, aussi. Donc ! Je monte l’escalator de Jaurès, je suis littéralement à 3mn du ciné. Il m’annonce qu’il sera en retard. SOUDAIN, plus aucune envie de voir le film. Tu sais, ça peut t’arriver, comme quand tu emballes une fille et que tu te demandes en fait ce que tu fous là.
P : (sourire) Ca m’parle pas trop mais j’vois bien en fait. Mais du coup, je sais toujours pas pourquoi tu voulais aller voir ce machin.

K : J’imaginais naïvement que le côté feuj du machin, c’était une tentative d’angle un peu différent… Une tentative de Wes Anderdon à la française. Mais le titre quoi…  Ca me fait penser à l’horrible slogan « cette famille, c’est la vôtre » de la brave merde Le premier jour du reste de ta vie. D’ailleurs, j’y pense, ils se ressemblent un peu ces films. Bon j’arrête de te raconter de la barbapapa,  ma seule raison d’aller voir Soudain, c’est l’affiche. Mélanie Laurent en blouson rouge.
P : Roooh
K : Ouais je sais, j’suis faible. Mais ça date d’avant son album, Cannes, et puis son film avec Ewan Mc Kenobi. Et je savais que je prenais un risque. Y a 2 jours, je suis allé voir L’Agence (The Adjustment Bureau, paye ton titre français)… principalement pour voir Emily Blunt dans la robe rouge qu’elle porte sur l’affiche. Bah j’peux te dire que tu l’as profond si t’y vas pour ça. Tu la vois JAMAIS dans cette putain de robe. Arnaque !
P : Et il y est, au moins le blouson rouge ?
K : Oui heureusement, Mélanie Laurent en blouson rouge y est. Au moins 4 scènes. Donc, l’histoire, c’est le père de Mélanie qui annonce à ses deux filles qu’il va de nouveau être père avec sa nouvelle femme. Lui est un vieux du sentier… Michel Blanc pas super crédible, mais hé, j’ai vu La Rafle avec Gad Elmaleh qui joue le juif ashkénaze qui nous parle des « mines de sel dans la Pologne de son enfance ». Quand t’as vu ça, t’as plus peur de personne. A propos, le casting entier est un all-star avec le couple Geraldine Nakkache et Manu Payet… qui m’a traumatisé en jouant dans le pire film que j’ai vu l’année dernière : L’Amour c’est mieux à deux.
P : Putain mais t’es fou. Payet, c’est pas possible ce mec.
K : Mec, une daube TENTACULAIRE. J’avais écrit un truc bien véner à ce sujet à l’époque. Mais revenons à Mélanie et Blanc. Donc ça se passe mal, forcément, pour cette fille qui se sent mal aimé. Evidemment, papa, il est adodorarable mais perdu. L’histoire fait tout pour le rendre sympa et attendrissant. Alors que perso, je le trouve vraiment pervers. Et ce n’était pas l’effet escompté.
P : Comment ça ?
K : Bah, pour nous montrer son infinie coolitude, on nous le montre en train de s’amuser avec les ex de sa fille Mélanie. De tous les ex, sans exception. Je sais pas pourquoi, ptet pour montrer qu’il est jeune en trainant avec des jeunes ou quoi… Enfin y’a une connivence freaky du genre « hé les gars, vous avez tous servis dans le vagin d’ma fille, sympa, non ? On reste des copains hein, on va se faire un golf à l’occaze ! ». Un truc un peu plouc. C’était soooo akward. Et d’ailleurs, je te le spoile, le film ose tomber, ultime faiblesse, dans le mélo sirupeux en le faisant crever, le gentil papa. Et à son enterrement, tu vois tous les ex. Et là, à ce moment précis, j’ai pensé au Miel et les abeilles. 
P : Hein ?
K : Tu sais, la jolie fille entourée de plein de keums qui servent à rien. Sauf que c’est du AB Prod donc c’est pas très fin, et puis de toute manière le concept ne pouvait qu’exploser en plein de vol au bout de quelques épisodes, aussi surement que la carrière de Malaurie Nataf. Anyway, ça serait un bon moment pour faire une blague Paso en majuscule sans ponctuation du genre ELLE LEUR A SUCÉ LA QUEUE A TOUS CES MECS LA SALOPE mais….
TADA REALITY CLASH !

Le téléphone sonne. C’est PASO. OUI PASO, LE VRAI ! Tel Ulysse 31, il cherche le chemin pour retourner sur la Terre. Pas tant pour Pénélope que pour les autres gus frisés en pagnes et en tong. L’Odyssée, long story. Mais ce retour doit se faire en venant picoler du vin rouge puis de la vodka.
Et là REALITY CLASH DOUBLE IMPACT COMME JCVD ! Il me chatte sur Facebook. Time PARADOX.
Wait. Wait. Harcèlement moral. Disiz too inceptiony. J’vais pas avoir le temps de dire que les gus passent leur temps à s’draguer au Starbucks mais un Starbucks où il demandent encore les noms ce qui arrive plus depuis 4 ans en France coz en France ils sont réfractaires à balancer un nom et dire que pourtant ça me permettait de balancer une vanne devant la nana que j’invite à prendre un Caramel Macchiato faut fatalement que je tombe sur un serveur chilien qui comprend pas que c’est une vanne quand je dis Poutine ou Pasqua du coup ça TOMBE A l’EAU pendant que l’infinity gauntlet de la réalité n’a pas encore tout emporté faut dire quand même que Mélanie Laurent balance à un moment une réplique nullachiée qui mérite de divixer ce film à vie « Moby c’est so 2002 » t’as vu mais ton film ma blonde il est même pas jospinien ton film il est CHEVENEMENTISTE, VOILA CHEVEMENEMENTISTE.
Il faut brandir le totem de Paso.
Le modérateur de toute réalité.
L’arbre de vie cosmogonique

La pulsion Malickienne d’un monde modéré à la portée d’un utilisateur de Mac.
Car Paso a un Mac, payable en 10 fois. Il le prend à Surcouf en plus. Et franchement, il veut se faire passer pour un gauchiste pour aller manger des cacahuètes avec son vin rouge dans les cocktails branchouilles du monde de l’édition mais c’est une évidence : AUCUNE PERSONNE DE GAUCHE n’achèterait quoique ce soit à Surcouf. Un ami a acheté un jour chez Surcouf, GODDAMIT, il a même sa carte ! Mais il vivait à l’époque dans le XVIème en face de l’hôtel particulier de Carla et se faisait contrôler par les flics à chaque fois qu’il rentrait du monop du coup il achetait Le Figaro pour pas passer pour un pestiféré dans son immeuble et puis de toute manière les gens sont abonnés d’office au Figaro là-bas,
ANYWAY ANYHOW il faut remettre la réalité en route.

L’EQUILIBRE EST UNE FORCE.

CENTRISME !

PUISSANCE BAY.

Soudain.Revenir à l’équilibre centriste de toute chose.
Un chef-d’œuvre pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition d’être-pouce-en-bas.

Kamuirobotics

LE GOUESTE-TRIKITE :

Kamuirobotics

UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :

Je pensais profiter de ce maigre espace de liberté pour me venger perfidement de la violente campagne de diffamation que ce soit-disant ami de 10 ans lance contre ma personne au sein de son propre guest — JE-NE-SUIS-PAS-CENTRISTE. Diffamations que je me serais fait une joie de censurer si je n’avais pas été confronté à un odieux chantage affectif. Dieu merci cet ex-myope villepiniste à la slavitude exacerbée et à la pilosité abondante finira par avoir ce qu’il mérite — UNE GROSSE FESSÉE CUL NU — dans le prochain Paso qui sera publié lorsque mes réserves de wannab’ seront épuisées, puisque c’est à cause de lui, et en sa VIRILE compagnie, que je me suis infligé la douloureuse vision de La Croisière, comédie française dont l’abyssale nullité m’a définitivement convaincu qu’elle constituerait un mets de choix RAFFINÉ pour fêter cet anniversaire DANS LA DIGNITÉ.

Hé oui je TEASE LIKE A FUCKN’ WHORE mais bon je suis chez moi et je fais c’que j’veux.

AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…

Et soudain Jospin me manque

2011. Quelque part dans Paris. Un bar branché mais sobre.

Pasoman : Bon, t’es sur que tu veux pas m’écrire un Paso ?

Kamui : T’es vraiment sûr ? J’sais pas faire tes gimmicks, écrire en majuscule, en phonétique et sans ponctuation tout ça, c’est ta came. Moi, ça va rien donner. Moi, mon truc c’est Batman, Villepin et Goldorak.

P : Mais tu fais un truc à toi et puis voilà. Pipo, il a fait un pastiche.  Et puis tu sais, quand j’ai pas d’inspi, j’raconte ma vie et paf ça sort.

K : tu veux dire « La belle du seigneur du XIIème arrondissement » ?

« Bon sinon moi ce matin pour le petit déjeuner je me suis acheté un pain au chocolat HYPERBON et la boulangère m’a rendu 10 centimes de trop ahah putain comment j’étais trop content parce que bon généralement elle est agréable comme une porte de prison la meuf genre c’est bon si tu veux je peux aller à une autre boulangerie hein y en a une juste à côté mais bon elle est moins bonne mais bon du coup je les ai gardés les 10 centimes alors que si elle avait été plus sympa beh je lui aurais dit Madame vous m’avez rendu 10 centimes de trop dis donc y commence à faire bien froid là j’aimerais bien pouvoir mettre un pull ou autre mais j’ai la peau trop sensible tu vois la laine ça me gratte vachement et tout du coup bah je me lave avec du gel douche Sanex Peaux Sèches c’est pas mal c’est pH neutre ça agresse pas trop la peau et ça débou…»

P : Ouais c’est ça. Et puis regarde cette fille. Je viens de lui annoncer que tu écris un Paso. Moi, j’s’rais toi, bah…

K : Bon, tu m’as convaincu. Ok mais je peux dire ce que je veux ? Genre faire des vannes sur le fait que t’as jamais voté de ta life, c’est bon ? tu vas perdre des lecteurs. Je sais que tu essayes de te faire passer pour un mec de gauche, Paso, ça va p’tet choquer tes lecteurs que tu sois centriste.

P : (rires étouffés) Non mais tu fais ce que tu veux…

K : Je peux même foutre des preuves… hein… 

SMS

P : Nan mais c’que tu veux. Sauf que tu me laisses La Croisière. Parce que là, tu vas déguster, mon gars.

K : Ah merde tu m’en veux encore ?

P : Mais ouais mon lapin, j’ai payé 10 €… J’ai pas la carte du parti MK2 comme toi. Tout ça pour voir la paires de loches de Charlotte de Turkheim… Jamais je ne pourrais effacer ça de ma mémoire.

Bernard

K :  Donc le sujet… J’hésite. J’ai pas vraiment aimé Midnight In Paris et je sais pas si je pourrais faire toute une critique lolilol sur la perf de Carla ou le seul plan sur le Fouquet’s. Mais quel plan ! Donc trouver un sujet rigolo. Une bonne grosse daube comme Rien à déclarer. Et j’en ai déjà parlé sur mon blog. Y’a eu quoi de nul ces derniers temps…

P :  Me demande pas à moi, hein, le dernier film qu’on est allé voir ensemble, c’est le Malick.

K : Ah je vois bien un truc… Comment il s’appelle… le film avec Mélanie Laurent… Et Michel Blanc qui joue le père juif. Merde… déjà, rien que le titre… Et soudain, tout le monde me manque.

P : Oh purée, tu vas voir d’ces trucs.

K : Déjà, à la base, j’ai un problème avec les titres d’obédience Sarkozyste. Ensemble, c’est tout. Ensemble, tout devient possible. Je sais pas, p’têt c’est le « Et » avant le « Soudain » qui me fout hors de moi. Le pire, c’est que j’allais le voir avec un pote qui me SMS qu’il aura du retard, 30 mn facile. Et hors de question de vivre ce moment seul. Comme tu sais, j’aime bien le côté « Bushido » de voir une daube à deux.

P : Ouais je sais, merci de me le rappeler.

K : Hé attends, don’t blame me. Moi je te propose des films hipsters, des korean flicks bien cool…

Facebook

Comme hier, là, le nouveau Hong-jin Na… Mais tu te bouges que pour l’alpha et l’oméga du ciné, aussi. Donc ! Je monte l’escalator de Jaurès, je suis littéralement à 3mn du ciné. Il m’annonce qu’il sera en retard. SOUDAIN, plus aucune envie de voir le film. Tu sais, ça peut t’arriver, comme quand tu emballes une fille et que tu te demandes en fait ce que tu fous là.

P : (sourire) Ca m’parle pas trop mais j’vois bien en fait. Mais du coup, je sais toujours pas pourquoi tu voulais aller voir ce machin.

Fear gives me a boner

K : J’imaginais naïvement que le côté feuj du machin, c’était une tentative d’angle un peu différent… Une tentative de Wes Anderdon à la française. Mais le titre quoi…  Ca me fait penser à l’horrible slogan « cette famille, c’est la vôtre » de la brave merde Le premier jour du reste de ta vie. D’ailleurs, j’y pense, ils se ressemblent un peu ces films. Bon j’arrête de te raconter de la barbapapa,  ma seule raison d’aller voir Soudain, c’est l’affiche. Mélanie Laurent en blouson rouge.

P : Roooh

K : Ouais je sais, j’suis faible. Mais ça date d’avant son album, Cannes, et puis son film avec Ewan Mc Kenobi. Et je savais que je prenais un risque. Y a 2 jours, je suis allé voir L’Agence (The Adjustment Bureau, paye ton titre français)… principalement pour voir Emily Blunt dans la robe rouge qu’elle porte sur l’affiche. Bah j’peux te dire que tu l’as profond si t’y vas pour ça. Tu la vois JAMAIS dans cette putain de robe. Arnaque !

P : Et il y est, au moins le blouson rouge ?

K : Oui heureusement, Mélanie Laurent en blouson rouge y est. Au moins 4 scènes. Donc, l’histoire, c’est le père de Mélanie qui annonce à ses deux filles qu’il va de nouveau être père avec sa nouvelle femme. Lui est un vieux du sentier… Michel Blanc pas super crédible, mais hé, j’ai vu La Rafle avec Gad Elmaleh qui joue le juif ashkénaze qui nous parle des « mines de sel dans la Pologne de son enfance ». Quand t’as vu ça, t’as plus peur de personne. A propos, le casting entier est un all-star avec le couple Geraldine Nakkache et Manu Payet… qui m’a traumatisé en jouant dans le pire film que j’ai vu l’année dernière : L’Amour c’est mieux à deux.

P : Putain mais t’es fou. Payet, c’est pas possible ce mec.

K : Mec, une daube TENTACULAIRE. J’avais écrit un truc bien véner à ce sujet à l’époque. Mais revenons à Mélanie et Blanc. Donc ça se passe mal, forcément, pour cette fille qui se sent mal aimé. Evidemment, papa, il est adodorarable mais perdu. L’histoire fait tout pour le rendre sympa et attendrissant. Alors que perso, je le trouve vraiment pervers. Et ce n’était pas l’effet escompté.

P : Comment ça ?

K : Bah, pour nous montrer son infinie coolitude, on nous le montre en train de s’amuser avec les ex de sa fille Mélanie. De tous les ex, sans exception. Je sais pas pourquoi, ptet pour montrer qu’il est jeune en trainant avec des jeunes ou quoi… Enfin y’a une connivence freaky du genre « hé les gars, vous avez tous servis dans le vagin d’ma fille, sympa, non ? On reste des copains hein, on va se faire un golf à l’occaze ! ». Un truc un peu plouc. C’était soooo akward. Et d’ailleurs, je te le spoile, le film ose tomber, ultime faiblesse, dans le mélo sirupeux en le faisant crever, le gentil papa. Et à son enterrement, tu vois tous les ex. Et là, à ce moment précis, j’ai pensé au Miel et les abeilles.

P : Hein ?

K : Tu sais, la jolie fille entourée de plein de keums qui servent à rien. Sauf que c’est du AB Prod donc c’est pas très fin, et puis de toute manière le concept ne pouvait qu’exploser en plein de vol au bout de quelques épisodes, aussi surement que la carrière de Malaurie Nataf. Anyway, ça serait un bon moment pour faire une blague Paso en majuscule sans ponctuation du genre ELLE LEUR A SUCÉ LA QUEUE A TOUS CES MECS LA SALOPE mais….

TADA REALITY CLASH !

Mindfuck

Le téléphone sonne. C’est PASO. OUI PASO, LE VRAI ! Tel Ulysse 31, il cherche le chemin pour retourner sur la Terre. Pas tant pour Pénélope que pour les autres gus frisés en pagnes et en tong. L’Odyssée, long story. Mais ce retour doit se faire en venant picoler du vin rouge puis de la vodka.

Et là REALITY CLASH DOUBLE IMPACT COMME JCVD ! Il me chatte sur Facebook. Time PARADOX.

Wait. Wait. Harcèlement moral. Disiz too inceptiony. J’vais pas avoir le temps de dire que les gus passent leur temps à s’draguer au Starbucks mais un Starbucks où il demandent encore les noms ce qui arrive plus depuis 4 ans en France coz en France ils sont réfractaires à balancer un nom et dire que pourtant ça me permettait de balancer une vanne devant la nana que j’invite à prendre un Caramel Macchiato faut fatalement que je tombe sur un serveur chilien qui comprend pas que c’est une vanne quand je dis Poutine ou Pasqua du coup ça TOMBE A l’EAU pendant que l’infinity gauntlet de la réalité n’a pas encore tout emporté faut dire quand même que Mélanie Laurent balance à un moment une réplique nullachiée qui mérite de divixer ce film à vie « Moby c’est so 2002 » t’as vu mais ton film ma blonde il est même pas jospinien ton film il est CHEVENEMENTISTE, VOILA CHEVEMENEMENTISTE.

Il faut brandir le totem de Paso.

Le modérateur de toute réalité.

L’arbre de vie cosmogonique

Bayrou

La pulsion Malickienne d’un monde modéré à la portée d’un utilisateur de Mac.

Car Paso a un Mac, payable en 10 fois. Il le prend à Surcouf en plus. Et franchement, il veut se faire passer pour un gauchiste pour aller manger des cacahuètes avec son vin rouge dans les cocktails branchouilles du monde de l’édition mais c’est une évidence : AUCUNE PERSONNE DE GAUCHE n’achèterait quoique ce soit à Surcouf. Un ami a acheté un jour chez Surcouf, GODDAMIT, il a même sa carte ! Mais il vivait à l’époque dans le XVIème en face de l’hôtel particulier de Carla et se faisait contrôler par les flics à chaque fois qu’il rentrait du monop du coup il achetait Le Figaro pour pas passer pour un pestiféré dans son immeuble et puis de toute manière les gens sont abonnés d’office au Figaro là-bas,

ANYWAY ANYHOW il faut remettre la réalité en route.

Bayrourou

L’EQUILIBRE EST UNE FORCE.

Bayrourourou

CENTRISME !

Bayrourourou

PUISSANCE BAY.

Bayrou bitch

Soudain.Revenir à l’équilibre centriste de toute chose.

Un chef-d’œuvre pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition d’être-pouce-en-bas.

Pouce en bas

LE GOUESTE-TRIKITE :
Jake Gyllenhaal Pierre Bourdin-Sauviac
UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :
Avant que ma tendance frénétique à Facebook-friender du people pour le LOLILULZ ne connaisse un arrêt brutal après avoir subi d’humiliantes remontrances de la part d’une comique troupière française dont je tairai le nom PAR PEUR DES REPRÉSAILLES, j’ai eu l’excellente idée de requester ce jeune trublion après l’avoir découvert dans ses œuvres, des sketchs complètement WTF diffusés au sein de la FORMIDABLE émission de Jean-Marc Morandini que je regardais régulièrement à l’époque pour mater les cols-en-V de Rodolphe de Laboulaye me tenir au courant de l’actualité des émissions de real-TV les plus désolantes. Depuis cet imitateur talentueux d’Elie Semoun aux cuisses graciles et délicates a BIEN MYSTÉRIEUSEMENT disparu de l’antenne. Faut-il y voir un lien de cause à effet, Bernard ? Je ne pense pas, non. Je ne pense pas.
AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…


« Ouais, tiens, vas-y, je te fais un Paso, mon con ». Idée. De. Merde. Je croyais que ça allait être fastoche, aller faire le jacques chez Tonton Paso, genre on raconte n’importe quoi avec des mots bizarres, des gay jokes et hop. Rien du tout, oui. Se mettre dans les pompes de Paso, c’est une expérience podologiquement éprouvante. Tonton Paso a les pieds les plus étrangement glandés du ouèbe (and fugly shooz if you ask me). Je me sens comme quelqu’un qui s’est barré du trampoline du centre aéré avec une paire de Nike moites qui ne lui appartient pas. EWWW. En attendant de récupérer les miennes demain en arrivant à l’école, faut bien laisser tremper avec malaise et abnégation. But there you go, mozafoka, plan sket entre hipsters. Sors tes rekins, c’est 3615paso.

Mais le souci, t’as vu, c’est que niveau cinayma, je suis une brique. Ma dernière place à what balles pour un flim, c’était en juillet dernier pour me faire gerber dessus par ma nièce pendant Toy Story 3. En fait, pour le plagiat hommage migraine guest Paso, j’étais plutôt dans une vibe « séries tv », mais comme Tonton Paso ne capte pas ThePirateBay là où il vit, en 1956, on doit taper dans le old media. Il a tout de même accepté que je fasse un flim parlant. Et en couleurs. Et en troidé, putain, l’an 2000, quoi.
GET TO THE POINT, FATSO.
Vous voyez venir ou bien ? Monarque pop, troidé… Space opewa ?

C’est épuisant, ce process façon TDA. Ritaline, anyone ?
ANYWAY

Michael Jackson, p’tit père, il voulait pas vraiment faire le chanteur, en fait. Si y’avait pas eu Papa qui fait vomir avec ses fessées à base de câbles de batteries, il aurait fait le cinayma. Alors quand t’as Disney qu’est venu en disant « Comme tu fais le feu, Michael, tsé, viens, on fait une attraction pour la maison de Mickey », Bambi il a dit « C’EST GAGNAY ». Admirez, c’est le héros du gouter, CAPTAIN EO.
WTF HAPPENED TO NORMAL SENTENCES ?

Si t’es pas allé chez Mickey y a 15 piges :
Comme ça se passe dans l’espace, bah ça commence dans l’espace, FUCK YEAH CONTINUITY. Un gravier en gros plan astéroïde explose en gros plan et tous les couillons tendent le bras pour toucher le caillou qui n’est pas vraiment là mais en 1986, la troidé, c’était crazy future (please kill me). FIOUUUU VRRRRRR TROMPETTES HEROÏQUES le silence du vide spatial, Michael, il connaît pas.
Captain Eo, il a un vaisseau spatial, sinon il aurait l’air con, tout mort, en volant les bras mous dans le vide. Pourri point de vue hygiène de vie, lô, leu. Par souci de réalisme à la Godard STOP MAKING SHIT UP, toute une équipe de Muppets dans la maquette le vaisseau : deux guenons pelées ET siamoises, une peluche qui vole pour faire du merch, un robot et demi en carton , et un éléphant nain qui s’exprime en pétant. For realz. Une équipe de gants de toilette Loisirs et Création pour un Captain Eo qui apparaît à la bourre en sortant du sol, de dos, dans une combi de cuir blanche avec des petits crystals qui bwillent.
Vous me direz, ça change de l’espace de chez CNN avec des connards qui volent le cul en l’air et qui gobent des billes de jus qui flottent.
I think I’m having a stroke.

LMFAO

C’est dans ce contexte cewt overload et furry fetish qu’un dialogue confus entre le Captain et un hologramme raté indique qu’il fallait pas attaquer les deux maquettes méchantes qui tirent, là, qu’il faut trouver une balise de chais pas quoi et qu’il faut donner le cadeau au Leader Suprême SIEG HEIL mais BIG DEAL, IT’S SPACE CHASE TIME featuring PAPIER MACHAY.
Ah, l’éléphant qui pète a mangé la carte. Rubber comic relief, man.
Nouzivoili, sur la planète des poubelles, pour faire whatever, mais c’est troidé, c’est kloug.
HERE COMES THE EPIC BATTLE, parce qu’on l’a bien mérité, jusque là. Des hommes poubelle embarquent l’équipe de furry touinkos caresse ton marionnette chez le Leader Suprême, lamest gig de Angelica Houston EVA. L’angoisse monte, on avait rarement aussi rien quiché à une storyline depuis le bébé cloné de Raël.

Ouais bah là, Captain Eo, fallait pas lui piquer son gloss lui chier dans les bottines parce qu’il était venu pour sa mission, pipou le gars, pas pour se faire Ghesquièriser – FREE MUMIA - par des stremons ordures. Lady Gaga est colère et balance du « infidèles » par-ci, « vous infectez mon monde avec votre présence » par-là, et que vas-y « transformez les en poubelles », taliban bad time of the month VAGINITE LOL. Alors que King of Pop, il était venu pour amener un kado, quoi. Un kado qui s’écoute pour « someone as beautiful as you », genre le faux-cul.
CORNOFULGUR, KROUKROUKRIKROUKRI (transformers soundz)

Instant tension, danger des bâtons tous mous des evil guyz. HAAAAN Jean-Pierre, ya des bêtes. ALORS ALORS ALORS LA, Tatayet et toute sa teamz de Bébêtes Show se transforme en animatronics wedding band et Captain Eo, il a le tricot qui s’allume et le blouse qui clignote, MACUMBA NITE DANS SON SLOB. Et piouuuu, Bambi balance des lasers de gayness avec ses doigts qui transforment les méchants en break dancers un peu prout-prout qui refont le sketch de Pierre Palmade sur les militaires.
BASTON CONFUSE
Soirée fouet à la Fistinière : Welcome to the Chapelle Fistine.
Le héro qui clignote fait péter le CLIMAX sur la Marine Le Pen locale n’est-ce pâââ. Il lui payday dessus des lazerz HII HUUU elle jouissa comme jamais et se transforme en MILF d’orgie Brigitte Lahaye style pour une raison ignorée de tous. Même des scénaristes, certainement déjà épuisés par leur trentaine de nervous breakdowns depuis le début du flim.

Alors que le cerveau humain moyen is like NOT INTERESTED, tout le décor devient Valérie Damidot goes Mykonos party. Tout le monde est content, les robots dansent le robot, TUT TUT TUT TUT pirouettes, faites coucou à Mémé les enfants, GET THE FUCK OUT.

MYBRAINISMELTING

Verdict HI-HIII :
Un chef d’œuvre Pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition de l’être en caoutchouke.

PBS

LE GOUESTE-TRIKITE :

Jake Gyllenhaal Pierre Bourdin-Sauviac

UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :

Avant que ma tendance frénétique à Facebook-friender du people pour le LOLILULZ ne connaisse un arrêt brutal après avoir subi d’humiliantes remontrances de la part d’une comique troupière française dont je tairai le nom PAR PEUR DES REPRÉSAILLES, j’ai eu l’excellente idée de requester ce jeune trublion après l’avoir découvert dans ses œuvres, des sketchs complètement WTF diffusés au sein de la FORMIDABLE émission de Jean-Marc Morandini que je regardais régulièrement à l’époque pour mater les cols-en-V de Rodolphe de Laboulaye me tenir au courant de l’actualité des émissions de real-TV les plus désolantes. Depuis cet imitateur talentueux d’Elie Semoun aux cuisses graciles et délicates a BIEN MYSTÉRIEUSEMENT disparu de l’antenne. Faut-il y voir un lien de cause à effet, Bernard ? Je ne pense pas, non. Je ne pense pas.

AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…

Captain EO

« Ouais, tiens, vas-y, je te fais un Paso, mon con ». Idée. De. Merde. Je croyais que ça allait être fastoche, aller faire le jacques chez Tonton Paso, genre on raconte n’importe quoi avec des mots bizarres, des gay jokes et hop. Rien du tout, oui. Se mettre dans les pompes de Paso, c’est une expérience podologiquement éprouvante. Tonton Paso a les pieds les plus étrangement glandés du ouèbe (and fugly shooz if you ask me). Je me sens comme quelqu’un qui s’est barré du trampoline du centre aéré avec une paire de Nike moites qui ne lui appartient pas. EWWW. En attendant de récupérer les miennes demain en arrivant à l’école, faut bien laisser tremper avec malaise et abnégation. But there you go, mozafoka, plan sket entre hipsters. Sors tes rekins, c’est 3615paso.

I see what you did there

Mais le souci, t’as vu, c’est que niveau cinayma, je suis une brique. Ma dernière place à what balles pour un flim, c’était en juillet dernier pour me faire gerber dessus par ma nièce pendant Toy Story 3. En fait, pour le plagiat hommage migraine guest Paso, j’étais plutôt dans une vibe « séries tv », mais comme Tonton Paso ne capte pas ThePirateBay là où il vit, en 1956, on doit taper dans le old media. Il a tout de même accepté que je fasse un flim parlant. Et en couleurs. Et en troidé, putain, l’an 2000, quoi.

GET TO THE POINT, FATSO.

Weird ass kids.

Vous voyez venir ou bien ? Monarque pop, troidé… Space opewa ?

Oprah

C’est épuisant, ce process façon TDA. Ritaline, anyone ?

ANYWAY

Anticipation is killing me

Michael Jackson, p’tit père, il voulait pas vraiment faire le chanteur, en fait. Si y’avait pas eu Papa qui fait vomir avec ses fessées à base de câbles de batteries, il aurait fait le cinayma. Alors quand t’as Disney qu’est venu en disant « Comme tu fais le feu, Michael, tsé, viens, on fait une attraction pour la maison de Mickey », Bambi il a dit « C’EST GAGNAY ». Admirez, c’est le héros du gouter, CAPTAIN EO.

WTF HAPPENED TO NORMAL SENTENCES ?

Please, go on

Si t’es pas allé chez Mickey y a 15 piges :

Comme ça se passe dans l’espace, bah ça commence dans l’espace, FUCK YEAH CONTINUITY. Un gravier en gros plan astéroïde explose en gros plan et tous les couillons tendent le bras pour toucher le caillou qui n’est pas vraiment là mais en 1986, la troidé, c’était crazy future (please kill me). FIOUUUU VRRRRRR TROMPETTES HEROÏQUES le silence du vide spatial, Michael, il connaît pas.

Captain Eo, il a un vaisseau spatial, sinon il aurait l’air con, tout mort, en volant les bras mous dans le vide. Pourri point de vue hygiène de vie, lô, leu. Par souci de réalisme à la Godard STOP MAKING SHIT UP, toute une équipe de Muppets dans la maquette le vaisseau : deux guenons pelées ET siamoises, une peluche qui vole pour faire du merch, un robot et demi en carton , et un éléphant nain qui s’exprime en pétant. For realz. Une équipe de gants de toilette Loisirs et Création pour un Captain Eo qui apparaît à la bourre en sortant du sol, de dos, dans une combi de cuir blanche avec des petits crystals qui bwillent.

Vous me direz, ça change de l’espace de chez CNN avec des connards qui volent le cul en l’air et qui gobent des billes de jus qui flottent.

I think I’m having a stroke.

Better drink my own piss

LMFAO

Invizibul bondage

C’est dans ce contexte cewt overload et furry fetish qu’un dialogue confus entre le Captain et un hologramme raté indique qu’il fallait pas attaquer les deux maquettes méchantes qui tirent, là, qu’il faut trouver une balise de chais pas quoi et qu’il faut donner le cadeau au Leader Suprême SIEG HEIL mais BIG DEAL, IT’S SPACE CHASE TIME featuring PAPIER MACHAY.

Ah, l’éléphant qui pète a mangé la carte. Rubber comic relief, man.

Nouzivoili, sur la planète des poubelles, pour faire whatever, mais c’est troidé, c’est kloug.

HERE COMES THE EPIC BATTLE, parce qu’on l’a bien mérité, jusque là. Des hommes poubelle embarquent l’équipe de furry touinkos caresse ton marionnette chez le Leader Suprême, lamest gig de Angelica Houston EVA. L’angoisse monte, on avait rarement aussi rien quiché à une storyline depuis le bébé cloné de Raël.

The first Lady Gaga

Ouais bah là, Captain Eo, fallait pas lui piquer son gloss lui chier dans les bottines parce qu’il était venu pour sa mission, pipou le gars, pas pour se faire Ghesquièriser – FREE MUMIA - par des stremons ordures. Lady Gaga est colère et balance du « infidèles » par-ci, « vous infectez mon monde avec votre présence » par-là, et que vas-y « transformez les en poubelles », taliban bad time of the month VAGINITE LOL. Alors que King of Pop, il était venu pour amener un kado, quoi. Un kado qui s’écoute pour « someone as beautiful as you », genre le faux-cul.

CORNOFULGUR, KROUKROUKRIKROUKRI (transformers soundz)

Evolving

Instant tension, danger des bâtons tous mous des evil guyz. HAAAAN Jean-Pierre, ya des bêtes. ALORS ALORS ALORS LA, Tatayet et toute sa teamz de Bébêtes Show se transforme en animatronics wedding band et Captain Eo, il a le tricot qui s’allume et le blouse qui clignote, MACUMBA NITE DANS SON SLOB. Et piouuuu, Bambi balance des lasers de gayness avec ses doigts qui transforment les méchants en break dancers un peu prout-prout qui refont le sketch de Pierre Palmade sur les militaires.

BASTON CONFUSE

Soirée fouet à la Fistinière : Welcome to the Chapelle Fistine.

Le héro qui clignote fait péter le CLIMAX sur la Marine Le Pen locale n’est-ce pâââ. Il lui payday dessus des lazerz HII HUUU elle jouissa comme jamais et se transforme en MILF d’orgie Brigitte Lahaye style pour une raison ignorée de tous. Même des scénaristes, certainement déjà épuisés par leur trentaine de nervous breakdowns depuis le début du flim.

Alors que le cerveau humain moyen is like NOT INTERESTED, tout le décor devient Valérie Damidot goes Mykonos party. Tout le monde est content, les robots dansent le robot, TUT TUT TUT TUT pirouettes, faites coucou à Mémé les enfants, GET THE FUCK OUT.

Yo dawg

MYBRAINISMELTING

Treasure hunting

Verdict HI-HIII :

Un chef d’œuvre Pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition de l’être en caoutchouke.


LE GOUESTE-TRIKITE :
Thelightcarrier
UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :
Ayant promis, À CONTRE-CŒUR croyez-le bien, de ne commettre aucune gay joke de quelque genre que ce soit au sein de cette petite biographie introductive :3 je me vois malheureusement contraint de ne m’en tenir STRICTEMENT qu’aux infos ninja sur son profil Facebook que je stalke régulièrement faits concernant ce jeune branleur pipou faisant désormais partie des hipsters les plus INFLUENTS de la touitosphère — OVER 1000 FOLLOWERS. Né le 9 octobre 1987 à Melun, le petit Thelightcarrier est devenu, après des études qu’on devine (?) brillantes à l’Université Paris X de Nanterre, un chômeur « éditeur » (haw haw haw) de renommée internationale, que tous les écrivains ignorant les usages de la publication à compte d’auteur s’arrachent. Tour à tour métalleux à lox, tour à tour métalleux à houpette, tour à tour métalleux à poil ras, Thelightcarrier n’en finit pas de nous émerveiller avec son incroyable maîtrise de l’orthographe ses délires capillaires complètement FOUFOUS dont lui seul semble détenir le secret.
ET VOILÀ. PAS UNE SEULE FUCKN’ GAY JOKE, BITCH.

…
MEH.
FUCK IT.

#HIHI
AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…


Coucou tout le monde, long tiem no see, uh? #megasurprise
Je vous préviens tout de suite, il est hors de question que je tombe dans les travers hystérico- italiques d’un ours parisiano-centré à casquette para-militaire, sorte de sous-commandant Carlos ; travers dont on a bien compris qu’ils étaient LE SEUL ressort d’une écriture depuis longtemps parasitée par une tourette liée au grand âge de l’intéressé, et dont le propos, déjà bien resucé #nohomo sur une rubrique libano-texane foutraque d’un magazine culturel sur le déclin, n’est plus qu’un prétexte pour exprimer au grand jour des déviances seskuelles honteuses ainsi que différentes pathologies névrotiques consistant à fourrer des peluches en chantant la petite Huguette et à se pâmer devant des twix imberbes. Si j’ai bien compris. À tout cela je dis non. Je ne suis pas ici pour copier. D’aucuns me diront qu’elle est subtile la nuance entre plagiat et hommage. C’est vrai. COUCOU PIERRE. Mais si je vous écrit là, en ce moment, c’est pour apporter à ce tumblr surestimé la valeur que semblerait réclamer l’attention qui lui est portée. (Tout cela en fonction de la valeur de la part de chacun des co-indivisaires ou des associés, ou des débiteurs solidaires, selon le cas, #wadupbitchz ).


N’allez pas croire que cela m’enchante de venir souiller ma plume d’aigle dans ce rade obscur où se côtoient des e-journalistes chubby à la solde de l’infâme Demorand, des twittas de petite vertu et toute une clique de gays à joystick lillois attirés par l’odeur d’un LOL de bas étage. Loin de là. D’ailleurs j’ai bien essayé de faire du refurb 4 étoiles avec ce superbe texte de votre serviteur mais vous pensez bien que le taulier m’en aurait trop voulu. Je devais faire l’effort d’un papier original.
Pas facile de se lancer dans un Paso. « Le plus dur c’est de rentrer dedans » disait Marc Dutroux, moi j’aurais plutôt tendance à dire que le plus dur c’est de trouver un flim assez ripou pour me faire rire, pas assez pour me faire pleurer #batarsensible. D’autant qu’à l’heure où je vous parle Sharapova agite sa crinière de feu dans mon poste, sa croupe musclée saillant sous sa jupette bouton d’or, et que ses cris de chouette combinés à ses mains douces crispées sur le manche enturbané de scotch noir de sa raquette réveillent chez moi #lhlps de l’histoire du saisk. #straightasakite

Bon bon. Ok.
Straight in yo face le feature-film du jour : 
La nouvelle pub pour la purée Mousline, dispositif sur-burné de retour aux valeurs Pétainistes, et ôde programmatique astringente.
#BIM Tu l’avais pas vue venir celle-là hein mon pipou ? Normal, Tonton Paso t’a pas habitué à ça.
ANYWAYZ.
Si vous avez manqué le début, et aussi un peu le milieu, et comme je suis quand même là pour me vendre, voilà un lien vers mon blog : Fœtusfœtus
Te revoilà ? Bonbonbon, alors avant de nous lancer dans une exégèse (si tu conaypa, t’es un gros con d’ilétré #olol) je pense qu’il est judicieux de vous remettre en mémoire ce très court (ctb) métrage.

Alors, ne t’affole pas jeune hitchhiker des autoroutes de l’information, c’est vrai que de prime abord, tout ça paraît fort complaysk, mais accroche-toi veux-tu, Tonton thelightcarrier t’emmène en voyage. Pour ceux que ça intéresse, Sharapova est menée 4-1 dans le deuxième set. Cette petite mayrde.
On va pas tourner autour du pot, on va se lancer in media res ma caille, tu vas voir ça va aller très vite.

Mouslina deus ex
Alors là ça commence RAIFORT avec direk d’emblée dès le début une TRINITÉ. Si ça c’est pas cryptique mek. On a quoi? Une mère au décolleté flottant dont la poigne autour de la cuillère de bois n’est pas sans rappeler celle d’une russe blonde sur sa raquette (#ToutEstPrévu), 2 chiards avec des sacrées gueules de dégénérés issus d’accouplements contre-nature entre leur génitrice alsacienne et son cousin germain, tout ça dans une cuisine hideuse que mon daltonisme m’empêche de critiquer pleinement. Notez cependant la résurgence coupable de tous ces vases qui semblent dire que dans la famille TEUBÉS on exprime un sentiment de gêne quant à la chose sexuelle « res sexua » en arborant fièrement des vases phalliques. #pleaseRT
Si vous suivez bien les lignes de fuite, les quinquins regardent leur mère non sans un certain trait de #NIAISERIE. Personnellement je n’ai jamais kiffé voir ma mère faire de la purée, mais ça n’a rien à voir. Donc toute la consubstantialité de cette image n’est qu’une manière de ramener au premier plan l’importance de la fam…NON MAIS REGARDEZ MOI CETTE TÊTE DE CON À DROITE LÀ. #mbref, l’importance de la famille disais-je.
Le deuxième plan est particulièrement crucial dans l’optique d’un horizon d’attente servant le programme. (Publicité monde, publicité malade, ôde au #VIVRENSEMBLE à la fois marginale et imprévue, je ne sais plus du tout ce que je dis). On y voit les deux avortons amener telle une offrande le gros plat de purée à la table où trône déjà cette grosse merde qu’est le père, qui ne se gêne pas, DEVANT SES GOSSES, pour doigter de manière #guiliguili la bouffe avec son index.

#pointdemiemolle 
Mais kesskessaveudir tonton? Eh bien c’est très simple, tout ça c’est seskuel, encore une fois. Voilà.
À ce moment du flim, le suspens est à son comble, je voyais 2 issues possibles. Le porno purée un peu conventionnel certes, ou bien l’arrivée de ninja, qui ninja leurs gueules et zigouillent la famille ligonnes-steez pour les emmener en vacances sous la terrasse.
MAIS NON : parce que Toto Caca décide de faire un VOLCAN dans sa purée. Au niveau de la dureté des images, c’est dur, alors j’invite les #twinkos, les #mignons et les #pipou à détourner le regard. Sans honte. On a pas tous des OO

Un acte de complicité incestueuse des plus intrigants
Wala, donc là, si tu es toujours alerte et que tu ne t’es pas évanoui, tu comprends bien que quelque chose cloche dans cette famille. Doigter de la purée passe encore, mais laisser son fils jouer avec la Mousline en est une autre. Par ailleurs, Sharapova a remporté son match. #pointpluiedesperme

Pour vous dire à quel point cette famille est fucked up et doit habiter en banlieue de Roubaix, on voit que les gamines commencent à manger alors que la mère est pas assise à table, que l’autre neuneu tripote encore son petit volcan #juicy et que le père (le cousin de la mère si tu suis bien) se met à chanter « des pommes de terre des glucides et des fibres » reprenant, comme tu le voyez, la fameuse trinité de départ. Qu’est-ce que ça veut dire tonton? C’est très simple.
Ce film est avant tout celui d’une fuite, fuite inexorable des protagonistes vers l’oubli, fuite de l’adultère, de l’échec, de la Mousline avec trop peu de lait dedans et que ça fait des grumeaux. Qui ici peut se lever et dire “je n’ai pas été ému par ce personnage de la mère dévouée” si rarement mis à l’honneur de nos jours? Exorciser l’échec de leur vie, revenir sur les lieux de leur jeunesse (la cuisine) la boucle, le cycle, revenir aux vraies saveurs de l’enfance, œuvre circulaire, publicité monde. Les sourires, les vases phalliques, les volcans, ne sont que des tentatives pathétiques de fuite, des échappées hors du temps, qui ne font que renforcer l’aura tragique et shakespearienne du quintet.
#satan #bouche #uncoing

Excusez moi Monsieur Thelightcarrier…

Oué Jean-Claude?

C’est juste que ça fait un peu long, les gens quittent la salle, j’en ai vu 2 qui se moquaient de vous.

…

Il est temps maintenant. Vous n’êtes pas fait pour les spotlights, faut retourner sur le meilleur blog de musique sombre et alternative, vous savez, achetétépédeupoinslashslash foetusfoetus poing blauguespottepoincomme.

Bon alors en gros, après le volcan, tout le monde jouissa, hen hen encor, et ils rigaulent tous comme des bossus parce que PUTAIN, elles étaient HACHEMENT bonnes ces fibres dans la mousline aujourd’hui. Mais nous, on a bien vu ce que ça voulait dire toussa.
Mais kesskessaveudir tonton?
C’est très simple. Déjà, cette pauvre famille de miséreux ne mange QUE de la purée à midi, comme quoi cette grosse merde de Père qui se pose le cul à table ferait mieux d’aller bosser s’il veut pas que TOTO se fasse siphonner l’Eyjafjallajökukul au Bois de Boulogne pour se payer un cartable. Non parce que je sais pas vous, mais niveau menthe, les mojitos sont souvent trop chargés. Anyway. Deuxièmement, le dernier plan, offre lui un tout nouvel horizon d’attente, annonçant l’épisode 2 à venir: Cette femme-enfant est étrangement bronzée par rapport à ses frères et sœurs. De la à penser que la Mère s’est pris la mousline du facteur il y a un pas que je ne franchirai pas, par décence principalement, et aussi parce que moi-même je suis noir et je sais ce que ça fait d’être facteur.

thelightcarrier

LE GOUESTE-TRIKITE :

Thelightcarrier

UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :

Ayant promis, À CONTRE-CŒUR croyez-le bien, de ne commettre aucune gay joke de quelque genre que ce soit au sein de cette petite biographie introductive :3 je me vois malheureusement contraint de ne m’en tenir STRICTEMENT qu’aux infos ninja sur son profil Facebook que je stalke régulièrement faits concernant ce jeune branleur pipou faisant désormais partie des hipsters les plus INFLUENTS de la touitosphère — OVER 1000 FOLLOWERS. Né le 9 octobre 1987 à Melun, le petit Thelightcarrier est devenu, après des études qu’on devine (?) brillantes à l’Université Paris X de Nanterre, un chômeur « éditeur » (haw haw haw) de renommée internationale, que tous les écrivains ignorant les usages de la publication à compte d’auteur s’arrachent. Tour à tour métalleux à lox, tour à tour métalleux à houpette, tour à tour métalleux à poil ras, Thelightcarrier n’en finit pas de nous émerveiller avec son incroyable maîtrise de l’orthographe ses délires capillaires complètement FOUFOUS dont lui seul semble détenir le secret.

ET VOILÀ. PAS UNE SEULE FUCKN’ GAY JOKE, BITCH.

Poker Face

MEH.

FUCK IT.

Bear Stuffs

#HIHI

AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…

GOATSLINE

Coucou tout le monde, long tiem no see, uh? #megasurprise

Je vous préviens tout de suite, il est hors de question que je tombe dans les travers hystérico- italiques d’un ours parisiano-centré à casquette para-militaire, sorte de sous-commandant Carlos ; travers dont on a bien compris qu’ils étaient LE SEUL ressort d’une écriture depuis longtemps parasitée par une tourette liée au grand âge de l’intéressé, et dont le propos, déjà bien resucé #nohomo sur une rubrique libano-texane foutraque d’un magazine culturel sur le déclin, n’est plus qu’un prétexte pour exprimer au grand jour des déviances seskuelles honteuses ainsi que différentes pathologies névrotiques consistant à fourrer des peluches en chantant la petite Huguette et à se pâmer devant des twix imberbes. Si j’ai bien compris. À tout cela je dis non. Je ne suis pas ici pour copier. D’aucuns me diront qu’elle est subtile la nuance entre plagiat et hommage. C’est vrai. COUCOU PIERRE. Mais si je vous écrit là, en ce moment, c’est pour apporter à ce tumblr surestimé la valeur que semblerait réclamer l’attention qui lui est portée. (Tout cela en fonction de la valeur de la part de chacun des co-indivisaires ou des associés, ou des débiteurs solidaires, selon le cas, #wadupbitchz ).

The fuck is this

The fuck was that

N’allez pas croire que cela m’enchante de venir souiller ma plume d’aigle dans ce rade obscur où se côtoient des e-journalistes chubby à la solde de l’infâme Demorand, des twittas de petite vertu et toute une clique de gays à joystick lillois attirés par l’odeur d’un LOL de bas étage. Loin de là. D’ailleurs j’ai bien essayé de faire du refurb 4 étoiles avec ce superbe texte de votre serviteur mais vous pensez bien que le taulier m’en aurait trop voulu. Je devais faire l’effort d’un papier original.

Pas facile de se lancer dans un Paso. « Le plus dur c’est de rentrer dedans » disait Marc Dutroux, moi j’aurais plutôt tendance à dire que le plus dur c’est de trouver un flim assez ripou pour me faire rire, pas assez pour me faire pleurer #batarsensible. D’autant qu’à l’heure où je vous parle Sharapova agite sa crinière de feu dans mon poste, sa croupe musclée saillant sous sa jupette bouton d’or, et que ses cris de chouette combinés à ses mains douces crispées sur le manche enturbané de scotch noir de sa raquette réveillent chez moi #lhlps de l’histoire du saisk. #straightasakite

Maria Sharapova

Bon bon. Ok.

Straight in yo face le feature-film du jour :

La nouvelle pub pour la purée Mousline, dispositif sur-burné de retour aux valeurs Pétainistes, et ôde programmatique astringente.

#BIM Tu l’avais pas vue venir celle-là hein mon pipou ? Normal, Tonton Paso t’a pas habitué à ça.

ANYWAYZ.

Si vous avez manqué le début, et aussi un peu le milieu, et comme je suis quand même là pour me vendre, voilà un lien vers mon blog : Fœtusfœtus

Te revoilà ? Bonbonbon, alors avant de nous lancer dans une exégèse (si tu conaypa, t’es un gros con d’ilétré #olol) je pense qu’il est judicieux de vous remettre en mémoire ce très court (ctb) métrage.

Alors, ne t’affole pas jeune hitchhiker des autoroutes de l’information, c’est vrai que de prime abord, tout ça paraît fort complaysk, mais accroche-toi veux-tu, Tonton thelightcarrier t’emmène en voyage. Pour ceux que ça intéresse, Sharapova est menée 4-1 dans le deuxième set. Cette petite mayrde.

On va pas tourner autour du pot, on va se lancer in media res ma caille, tu vas voir ça va aller très vite.

Cap1

Mouslina deus ex

Alors là ça commence RAIFORT avec direk d’emblée dès le début une TRINITÉ. Si ça c’est pas cryptique mek. On a quoi? Une mère au décolleté flottant dont la poigne autour de la cuillère de bois n’est pas sans rappeler celle d’une russe blonde sur sa raquette (#ToutEstPrévu), 2 chiards avec des sacrées gueules de dégénérés issus d’accouplements contre-nature entre leur génitrice alsacienne et son cousin germain, tout ça dans une cuisine hideuse que mon daltonisme m’empêche de critiquer pleinement. Notez cependant la résurgence coupable de tous ces vases qui semblent dire que dans la famille TEUBÉS on exprime un sentiment de gêne quant à la chose sexuelle « res sexua » en arborant fièrement des vases phalliques. #pleaseRT

Si vous suivez bien les lignes de fuite, les quinquins regardent leur mère non sans un certain trait de #NIAISERIE. Personnellement je n’ai jamais kiffé voir ma mère faire de la purée, mais ça n’a rien à voir. Donc toute la consubstantialité de cette image n’est qu’une manière de ramener au premier plan l’importance de la fam…NON MAIS REGARDEZ MOI CETTE TÊTE DE CON À DROITE LÀ. #mbref, l’importance de la famille disais-je.

Le deuxième plan est particulièrement crucial dans l’optique d’un horizon d’attente servant le programme. (Publicité monde, publicité malade, ôde au #VIVRENSEMBLE à la fois marginale et imprévue, je ne sais plus du tout ce que je dis). On y voit les deux avortons amener telle une offrande le gros plat de purée à la table où trône déjà cette grosse merde qu’est le père, qui ne se gêne pas, DEVANT SES GOSSES, pour doigter de manière #guiliguili la bouffe avec son index.

Cap2

#pointdemiemolle

Mais kesskessaveudir tonton? Eh bien c’est très simple, tout ça c’est seskuel, encore une fois. Voilà.

À ce moment du flim, le suspens est à son comble, je voyais 2 issues possibles. Le porno purée un peu conventionnel certes, ou bien l’arrivée de ninja, qui ninja leurs gueules et zigouillent la famille ligonnes-steez pour les emmener en vacances sous la terrasse.

MAIS NON : parce que Toto Caca décide de faire un VOLCAN dans sa purée. Au niveau de la dureté des images, c’est dur, alors j’invite les #twinkos, les #mignons et les #pipou à détourner le regard. Sans honte. On a pas tous des OO

Cap3

Un acte de complicité incestueuse des plus intrigants

Wala, donc là, si tu es toujours alerte et que tu ne t’es pas évanoui, tu comprends bien que quelque chose cloche dans cette famille. Doigter de la purée passe encore, mais laisser son fils jouer avec la Mousline en est une autre. Par ailleurs, Sharapova a remporté son match. #pointpluiedesperme

I CAN COUNT TO

Pour vous dire à quel point cette famille est fucked up et doit habiter en banlieue de Roubaix, on voit que les gamines commencent à manger alors que la mère est pas assise à table, que l’autre neuneu tripote encore son petit volcan #juicy et que le père (le cousin de la mère si tu suis bien) se met à chanter « des pommes de terre des glucides et des fibres » reprenant, comme tu le voyez, la fameuse trinité de départ. Qu’est-ce que ça veut dire tonton? C’est très simple.

Ce film est avant tout celui d’une fuite, fuite inexorable des protagonistes vers l’oubli, fuite de l’adultère, de l’échec, de la Mousline avec trop peu de lait dedans et que ça fait des grumeaux. Qui ici peut se lever et dire “je n’ai pas été ému par ce personnage de la mère dévouée” si rarement mis à l’honneur de nos jours? Exorciser l’échec de leur vie, revenir sur les lieux de leur jeunesse (la cuisine) la boucle, le cycle, revenir aux vraies saveurs de l’enfance, œuvre circulaire, publicité monde. Les sourires, les vases phalliques, les volcans, ne sont que des tentatives pathétiques de fuite, des échappées hors du temps, qui ne font que renforcer l’aura tragique et shakespearienne du quintet.

#satan #bouche #uncoing

Jean-Claude

Excusez moi Monsieur Thelightcarrier…

Poker Face

Oué Jean-Claude?

Jean-Claude

C’est juste que ça fait un peu long, les gens quittent la salle, j’en ai vu 2 qui se moquaient de vous.

Poker Face

Jean-Claude

Il est temps maintenant. Vous n’êtes pas fait pour les spotlights, faut retourner sur le meilleur blog de musique sombre et alternative, vous savez, achetétépédeupoinslashslash foetusfoetus poing blauguespottepoincomme.

Okay Face

Bon alors en gros, après le volcan, tout le monde jouissa, hen hen encor, et ils rigaulent tous comme des bossus parce que PUTAIN, elles étaient HACHEMENT bonnes ces fibres dans la mousline aujourd’hui. Mais nous, on a bien vu ce que ça voulait dire toussa.

Mais kesskessaveudir tonton?

C’est très simple. Déjà, cette pauvre famille de miséreux ne mange QUE de la purée à midi, comme quoi cette grosse merde de Père qui se pose le cul à table ferait mieux d’aller bosser s’il veut pas que TOTO se fasse siphonner l’Eyjafjallajökukul au Bois de Boulogne pour se payer un cartable. Non parce que je sais pas vous, mais niveau menthe, les mojitos sont souvent trop chargés. Anyway. Deuxièmement, le dernier plan, offre lui un tout nouvel horizon d’attente, annonçant l’épisode 2 à venir: Cette femme-enfant est étrangement bronzée par rapport à ses frères et sœurs. De la à penser que la Mère s’est pris la mousline du facteur il y a un pas que je ne franchirai pas, par décence principalement, et aussi parce que moi-même je suis noir et je sais ce que ça fait d’être facteur.

Me Gusta


LE GOUESTE-TRIKITE :
Smashing Penguin
UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :
Président FOREVER AND EVER du Club des Jeunes et Séduisants Barbus dont il se trouve justement que je suis COINCIDENCE? I THINK NOT! membre horoni honiri honorifique depuis mars 1958, Machine Peinegouine ne se contente pas d’accuser une TROUBLANTE ressemblance avec Obiwan Kenobite — le jeune rouquin, pas le vieux qui joue bien — mais est aussi MONDIALEMENT connu en tant que pédégère d’une IVEUL CORPORÉCHEUNE dont je tairais le nom puisqu’en bon CONNARD LÂCHE et VÉNAL que je suis, je ne désespère pas de pouvoir un jour bénéficier d’un job GRASSEMENT payé d’une version presse collector de Gears Of War 3 qui se revendra À PRIX D’OR sur Ebay de toute l’amitié et la considération de ce SALE CAPITALIMSTE.
AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…


Salut les David Lynch’s Tweenpics ! C’est cousin pingouin qui débarque d’un pas nonchalant et primesautier, profitant ainsi de l’invitation faite par tonton Paso à passer un moment sympathique entre gens de QUALITER pour célébrer l’anniversaire du blog de l’auto-proclamé meilleur critique ciné de France #ahahah  #jememarre. Alors au départ j’étais pas trop hothothot vu que le dress-code quantum c’était “tonton Paso” ça m’arrangeait pas des masses vu que j’ai pas de petite casquette de bobodemerde cubaine trop fasciste fascheune et que surtout je suis même pas pédé mais bon, ok, BON OK CA VA OK j’ai fait un effort même si je trouve ça sacrément mégalo de demander aux gens de se déguiser en toi-même tu sais, mais il a promis qu’il y aurait du Banga du Savane Brossard et du poppers et ça tombe bien j’ai jamais essayé le poppers j’aime bien le Savane.
Bon alors par contre tout le monde n’a pas la chance d’être au chômage pour avoir le temps d’aller au cinéma et de profiter des tarifs préférentiels alors du coup pour cette chronique votre serviteur s’est rabattu sur un vieux machin que tout le monde a vu comme ça les spoilers seront autorisés ce sera plus RIGOLU et vous viendrez pas me faire chier dans les commentaires. 
Roolman Temboor presents : notre feature-film du jour #been_waiting_my_whole_life_for_this…
Fight Club, un film crypto-talitaire de Davidetjonathan Fincher TIRÉ D’UNE HISTOIRE VRAIE sur une SOONTRAQUE technoïde comme dirait @lesinrocks ou @lacroix je sais plus des Dust Brothers - les Frères Lumières en français, inventeurs du cinéma eeeeh ouais quand même c’est pas rien.
Si vous avez manqué le début, c’est con c’est sorti en 1999 ça va être froid maintenant, et aussi un peu le milieu:
Alors déjà le film il commence on comprend rien à l’image ça bouge avec des formes bizarres et puis ça recule et WOAH PUTAIN d’un coup PAN tu comprends qu’on était dans la tête du héros #un_indice_sur_votre_téléviseur et il a un dildo flingue dans la bouche késsispassekéssispasse MAIS CHUT on en dira pas plus parce qu’après c’est un flashback qui va durer tout le film #habile.
Donc c’est l’histoire d’Edward Norton qui joue le rôle de Security Suite, un gars qui s’ennuie UNTIPEU dans son job alors que pourtant il fait des trucs sympa comme par exemple porter une cravate ou prendre l’avion et même le jeudi les deux en même temps. Il a un chouette appart et il arrête pas d’acheter des meubles de chez IKEA mais en fait tout ça c’est pour COMBLER UN VIDE DANS SA VIE ça je le sais parce que je suis super fortiche en psychologixme et que la vraie solution c’est d’aller aux putes chez Habitat c’est bien mieux je vous le conseille RT @xoxob les billets sponsos c’est pas grave si t’assumes. 

"OK mais c’est pas un peu chiant ton histoire sur un mec chiant ?" vous me demandez bah ta gueule si un peu je réponds. MAIS HEUREUSEMENT le mec il va devenir FOUFOU parce qu’il dort plus du tout et il commence à PSYCHOLARGOL un peu à force. Au début ça va il délire tout seul, il fait sa petite crise, SA PTITE PARANO sur le grand capital et crois-moi CA HESITE PAS CA DENONCE il balance tout, Starbucks qui vend des Galacticafés, Microsoft qui vend des softwarez, ah ouais ça y va, un vrai lumpenprolétaire en costume Armani. Pour bien montrer comment que ça le travaille le pauvre twittos t’as la caméra qui passe et qui rerepasse dans une poubelle au milieu des déchays toxiques UN TRUC DE DINGUE soit le réalisateur il est minuscule #CTB soit il utilise une caméra du FUTURE du genre qu’on prend pour les coloscopies moi je crois que c’est ça j’ai lu que la médecine est super en avance là dessus si si c’est vrai.
BREF il va voir des toubibs et puis il dort toujours pas et il va péter un câble et pour qu’on comprenne bien que ça déconne on commence à voir des images SUBLIBIMBAP. C’est une technique de POWERUSERZ en fait ça consiste à mettre une image TAC TROP TARD elle est déjà partie mais AU FOND DE TON PTI COEUR DE ROCKER tu sais que tu l’as vue.
Attendez c’est compliqué je vous montre. Ca va aller très vite.
TOP EXEMPLE



Vous l’avez vu ? Non ? Ah bah c’est rapide faut être attentif j’avais prévenu.
Allez encore une fois clignez pas les yeux.



AH VOUS VOYEZ c’est un truc de FOUFOU vous dis-je.
Alors du coup Security Suite il flippe TU M’ETONNES BONHOMME et il va dans des groupes de cancéreux pour retrouver le moral #waitwat. Et ça marche trop super il devient copaing avec un groporc avec des MANTITTIES et il redort.
Verdict:
Un chef-d’oeu- ah non c’est pas DU TOUT fini en fait. Bon on va accélérer un peu parce que c’est pas tout ça mais demain j’ai piscine j’ai pas QUE CA à foutre non plus.
REBONDISSEMENT NUMERO OUNO y a une nana qui débarque dans ses groupes de malades et qui tout comme lui est UNE GROSSE BONNASSE FAKE elle est même pas malade et ça lui casse son groove et il redort plus. Alors il s’arrange avec elle pour plus jamais se voir alors qu’il pourrait la baiser et ça va mieux #toutçapourça. Après il prend ENCORE l’avion et il rencontre un type du nom de Tyler Durden qui vend du savon #maisLOL et qui lui laisse sa carte alors qu’il regardait peinard Very Bad Trip en mâchant des bretzels Air France putain sérieux au prix où tu payes la business tu pourrais être pépouze. Il rentre chez lui et là…
Et là…
REBONDISSEMENT NUMERO ZWEI son appart il a EXPLOSE y a plus rien c’est un désastre tout son joli mobilier est foutufoutufoutu franchement c’était bien la peine de prendre la carte IKEA FAMILY si c’est pour devoir racheter un EKTORP en trois fois sans frais alors qu’il a MÊME PLUS d’appart pour le mettre dedans ah non mais vraiment y a des jours. Résultat le mec qu’est ce qu’il fait il fait la seule chose sensée dans un cas pareil il passe un coup de fil à la nana de tout à l’heure à l’inconnu de l’avion pour lui piquer du savon, perso j’aurais fait pareil.
Le mec mais trop sympa ils vont boire des reubiés dans un rade de hipsters et ils discutent du sens de la vie au lieu de feuilleter PAP ou d’aller chez les flics. En sortant ils sont TELLEMENT BOURRÉS ET BICURIEUX qu’ils décident de se rouler des pelles de se frapper la gueule sur le parking pour voir si ça pique. Ils s’amusent comme des FOUFOU #décidément et ils se mettent à vivre ensemble sans respecter la #GoldenRule. Après ça TOUTVATRÈSVITE ils continuent de se casser la gueule au bar et petit à petit l’oiseau fait son nid ils forment un club échangiste avec d’autres mecs pour se casser la gueule à plusieurs à moitié à poil dans les backrooms du bar ET APRES CA ON ME DIRA QUE C’EST PAS GAY laissez moi rigoler.
Security Suite il se rend compte que sa petite rébellion d’emokid c’était de la brave merde à côté de Tyler Durden, lui c’est un vrai hacktivixte et il a plein d’idée notamment de mettre des règles au Fight Club comme par exemple :

ou encore 

je vous donne que celles-là y en a plein d’autres.
Et là Tyler il se met à se taper la nana de tout à l’heure, la copine de Security Suite, et même s’il veut pas l’admettre il est BIEN VENERE le Security mais il le montre pas grâce à ses ACADEMY AWARDS SKILLZ. Après ca commence à franchement partir en couille parce que Tyler à force d’écouter les discours de Mélanchon il se radicalise et son petit club gay devient UN GROU, UN TRES TRES GROUPUSCULE  et ils cassent des vitrines et ils font péter des bombes mais c’est la REVOLUTION PUTAIN késsispasse là au début c’était sympa voire un peu FOUFOU mais genre FOUFOU gentil pas FOUFOU fanasciste on s’est perdus en chemin comment en est-on arrivés là. #Et_là_c’est_le_drame y a MANTITTIES qui se fait abattre lors d’un gangbang raid et Tyler se casse et Security Suite il comprend mais alors PLUS RIEN.
Du coup il reprend l’avion ça faisait LONGTEMPS YOUHOU et il cherche son copain Tyler partout dans les Ztazunis et A SA GRANDE STUPEFACTION il découvre qu’il y a maintenant des Fistinières Fight Club dans tout le pays et tout le monde l’appelle Tyler Durden alors qu’il s’appelle Security Suite vous suivez pas ou quoi, mince, et pis il retrouve Tyler AH BAH QUAND MEME t’étais passé où CONNARD. Et là.
ET LA.
C’est le moment du REBONDISSEMENT NUMERO TROIS que les chercheurs en cinéma appellent aussi le MOTHERFUCKING PELOTTE TOUISTE AGAIN A SAINT TROPEZ :
On apprend que, accrochez-vous les enfants, on apprend que Tyler Durden, EN FAIT, eh bah, depuis LE DEBUT, il existe pas vraiment, parce que c’est pas Tyler Durden, en fait, c’est BRAD PITT.
L’ACTEUR.
SI.
Ah ouais ouais je sais ça fait un choc, moi je me suis dit à l’époque OMG !!!111§§§§WTF BBQ§§§§11§§11ONEONEELEVENONE ah mais ouais mais genre pendant TOUT CE TEMPS #coup_de_théAAAAAtre OMGSPLOSION j’ai du mal à le croire en plus si tu revois le film mais CA CHANGE TOUT autant apprendre que Bruce Willis était mort depuis le début ça m’a pas choqué mais là non mais Brad Fucking Pitt in my movie #morelikelythanIthought quoi .
Après un tel chocapic, Security Suite n’en croit pas ses oreilles quand Brad Pitt lui explique que son plan est de faire tout péter Lehman Brothers pour provoquer la crise économique de 2008 - TIRE D’UNE HISTOIRE VRAIE ce film, je vous l’avais dit au début. Security il pense à la Grèce il trouve ça trop injuste mais il ne peut pas faire grand chose surtout qu’il a encore un dildo flingue dans bouche  #flashback_humor. Alors à la fin il se suicide mais il meurt pas parce que l’amour est dans le pré plus fort que Brad Pitt et la nana de tout à l’heure elle revient et ils regardent tout les deux la crise des subprimes par la fenêtre en écoutant un MP3 des Pixies. 
Verdict :Un chef-d’œuvre pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition de l’être de démission du FMI.

Smashing Penguin

LE GOUESTE-TRIKITE :

Smashing Penguin

UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :

Président FOREVER AND EVER du Club des Jeunes et Séduisants Barbus dont il se trouve justement que je suis COINCIDENCE? I THINK NOT! membre horoni honiri honorifique depuis mars 1958, Machine Peinegouine ne se contente pas d’accuser une TROUBLANTE ressemblance avec Obiwan Kenobite — le jeune rouquin, pas le vieux qui joue bien — mais est aussi MONDIALEMENT connu en tant que pédégère d’une IVEUL CORPORÉCHEUNE dont je tairais le nom puisqu’en bon CONNARD LÂCHE et VÉNAL que je suis, je ne désespère pas de pouvoir un jour bénéficier d’un job GRASSEMENT payé d’une version presse collector de Gears Of War 3 qui se revendra À PRIX D’OR sur Ebay de toute l’amitié et la considération de ce SALE CAPITALIMSTE.

AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…

Cousin Pingouin

Salut les David Lynch’s Tweenpics ! C’est cousin pingouin qui débarque d’un pas nonchalant et primesautier, profitant ainsi de l’invitation faite par tonton Paso à passer un moment sympathique entre gens de QUALITER pour célébrer l’anniversaire du blog de l’auto-proclamé meilleur critique ciné de France #ahahah  #jememarre. Alors au départ j’étais pas trop hothothot vu que le dress-code quantum c’était “tonton Paso” ça m’arrangeait pas des masses vu que j’ai pas de petite casquette de bobodemerde cubaine trop fasciste fascheune et que surtout je suis même pas pédé mais bon, ok, BON OK CA VA OK j’ai fait un effort même si je trouve ça sacrément mégalo de demander aux gens de se déguiser en toi-même tu sais, mais il a promis qu’il y aurait du Banga du Savane Brossard et du poppers et ça tombe bien j’ai jamais essayé le poppers j’aime bien le Savane.

Bon alors par contre tout le monde n’a pas la chance d’être au chômage pour avoir le temps d’aller au cinéma et de profiter des tarifs préférentiels alors du coup pour cette chronique votre serviteur s’est rabattu sur un vieux machin que tout le monde a vu comme ça les spoilers seront autorisés ce sera plus RIGOLU et vous viendrez pas me faire chier dans les commentaires.

Roolman Temboor presents : notre feature-film du jour #been_waiting_my_whole_life_for_this…

Fight Club, un film crypto-talitaire de Davidetjonathan Fincher TIRÉ D’UNE HISTOIRE VRAIE sur une SOONTRAQUE technoïde comme dirait @lesinrocks ou @lacroix je sais plus des Dust Brothers - les Frères Lumières en français, inventeurs du cinéma eeeeh ouais quand même c’est pas rien.

Si vous avez manqué le début, c’est con c’est sorti en 1999 ça va être froid maintenant, et aussi un peu le milieu:

Alors déjà le film il commence on comprend rien à l’image ça bouge avec des formes bizarres et puis ça recule et WOAH PUTAIN d’un coup PAN tu comprends qu’on était dans la tête du héros #un_indice_sur_votre_téléviseur et il a un dildo flingue dans la bouche késsispassekéssispasse MAIS CHUT on en dira pas plus parce qu’après c’est un flashback qui va durer tout le film #habile.

Donc c’est l’histoire d’Edward Norton qui joue le rôle de Security Suite, un gars qui s’ennuie UNTIPEU dans son job alors que pourtant il fait des trucs sympa comme par exemple porter une cravate ou prendre l’avion et même le jeudi les deux en même temps. Il a un chouette appart et il arrête pas d’acheter des meubles de chez IKEA mais en fait tout ça c’est pour COMBLER UN VIDE DANS SA VIE ça je le sais parce que je suis super fortiche en psychologixme et que la vraie solution c’est d’aller aux putes chez Habitat c’est bien mieux je vous le conseille RT @xoxob les billets sponsos c’est pas grave si t’assumes.

Beauty Addicts

"OK mais c’est pas un peu chiant ton histoire sur un mec chiant ?" vous me demandez bah ta gueule si un peu je réponds. MAIS HEUREUSEMENT le mec il va devenir FOUFOU parce qu’il dort plus du tout et il commence à PSYCHOLARGOL un peu à force. Au début ça va il délire tout seul, il fait sa petite crise, SA PTITE PARANO sur le grand capital et crois-moi CA HESITE PAS CA DENONCE il balance tout, Starbucks qui vend des Galacticafés, Microsoft qui vend des softwarez, ah ouais ça y va, un vrai lumpenprolétaire en costume Armani. Pour bien montrer comment que ça le travaille le pauvre twittos t’as la caméra qui passe et qui rerepasse dans une poubelle au milieu des déchays toxiques UN TRUC DE DINGUE soit le réalisateur il est minuscule #CTB soit il utilise une caméra du FUTURE du genre qu’on prend pour les coloscopies moi je crois que c’est ça j’ai lu que la médecine est super en avance là dessus si si c’est vrai.

BREF il va voir des toubibs et puis il dort toujours pas et il va péter un câble et pour qu’on comprenne bien que ça déconne on commence à voir des images SUBLIBIMBAP. C’est une technique de POWERUSERZ en fait ça consiste à mettre une image TAC TROP TARD elle est déjà partie mais AU FOND DE TON PTI COEUR DE ROCKER tu sais que tu l’as vue.

Attendez c’est compliqué je vous montre. Ca va aller très vite.

TOP EXEMPLE

Subliminap

Subliminap

Subliminap

Vous l’avez vu ? Non ? Ah bah c’est rapide faut être attentif j’avais prévenu.

Allez encore une fois clignez pas les yeux.

Subliminap

Subliminap

Subliminap

AH VOUS VOYEZ c’est un truc de FOUFOU vous dis-je.

Alors du coup Security Suite il flippe TU M’ETONNES BONHOMME et il va dans des groupes de cancéreux pour retrouver le moral #waitwat. Et ça marche trop super il devient copaing avec un groporc avec des MANTITTIES et il redort.

Verdict:

Un chef-d’oeu- ah non c’est pas DU TOUT fini en fait. Bon on va accélérer un peu parce que c’est pas tout ça mais demain j’ai piscine j’ai pas QUE CA à foutre non plus.

REBONDISSEMENT NUMERO OUNO y a une nana qui débarque dans ses groupes de malades et qui tout comme lui est UNE GROSSE BONNASSE FAKE elle est même pas malade et ça lui casse son groove et il redort plus. Alors il s’arrange avec elle pour plus jamais se voir alors qu’il pourrait la baiser et ça va mieux #toutçapourça. Après il prend ENCORE l’avion et il rencontre un type du nom de Tyler Durden qui vend du savon #maisLOL et qui lui laisse sa carte alors qu’il regardait peinard Very Bad Trip en mâchant des bretzels Air France putain sérieux au prix où tu payes la business tu pourrais être pépouze. Il rentre chez lui et là…

Et là…

REBONDISSEMENT NUMERO ZWEI son appart il a EXPLOSE y a plus rien c’est un désastre tout son joli mobilier est foutufoutufoutu franchement c’était bien la peine de prendre la carte IKEA FAMILY si c’est pour devoir racheter un EKTORP en trois fois sans frais alors qu’il a MÊME PLUS d’appart pour le mettre dedans ah non mais vraiment y a des jours. Résultat le mec qu’est ce qu’il fait il fait la seule chose sensée dans un cas pareil il passe un coup de fil à la nana de tout à l’heure à l’inconnu de l’avion pour lui piquer du savon, perso j’aurais fait pareil.

Le mec mais trop sympa ils vont boire des reubiés dans un rade de hipsters et ils discutent du sens de la vie au lieu de feuilleter PAP ou d’aller chez les flics. En sortant ils sont TELLEMENT BOURRÉS ET BICURIEUX qu’ils décident de se rouler des pelles de se frapper la gueule sur le parking pour voir si ça pique. Ils s’amusent comme des FOUFOU #décidément et ils se mettent à vivre ensemble sans respecter la #GoldenRule. Après ça TOUTVATRÈSVITE ils continuent de se casser la gueule au bar et petit à petit l’oiseau fait son nid ils forment un club échangiste avec d’autres mecs pour se casser la gueule à plusieurs à moitié à poil dans les backrooms du bar ET APRES CA ON ME DIRA QUE C’EST PAS GAY laissez moi rigoler.

Security Suite il se rend compte que sa petite rébellion d’emokid c’était de la brave merde à côté de Tyler Durden, lui c’est un vrai hacktivixte et il a plein d’idée notamment de mettre des règles au Fight Club comme par exemple :

Règle #1

ou encore

Règle #2

je vous donne que celles-là y en a plein d’autres.

Et là Tyler il se met à se taper la nana de tout à l’heure, la copine de Security Suite, et même s’il veut pas l’admettre il est BIEN VENERE le Security mais il le montre pas grâce à ses ACADEMY AWARDS SKILLZ. Après ca commence à franchement partir en couille parce que Tyler à force d’écouter les discours de Mélanchon il se radicalise et son petit club gay devient UN GROU, UN TRES TRES GROUPUSCULE  et ils cassent des vitrines et ils font péter des bombes mais c’est la REVOLUTION PUTAIN késsispasse là au début c’était sympa voire un peu FOUFOU mais genre FOUFOU gentil pas FOUFOU fanasciste on s’est perdus en chemin comment en est-on arrivés là. #Et_là_c’est_le_drame y a MANTITTIES qui se fait abattre lors d’un gangbang raid et Tyler se casse et Security Suite il comprend mais alors PLUS RIEN.

Du coup il reprend l’avion ça faisait LONGTEMPS YOUHOU et il cherche son copain Tyler partout dans les Ztazunis et A SA GRANDE STUPEFACTION il découvre qu’il y a maintenant des Fistinières Fight Club dans tout le pays et tout le monde l’appelle Tyler Durden alors qu’il s’appelle Security Suite vous suivez pas ou quoi, mince, et pis il retrouve Tyler AH BAH QUAND MEME t’étais passé où CONNARD. Et là.

ET LA.

C’est le moment du REBONDISSEMENT NUMERO TROIS que les chercheurs en cinéma appellent aussi le MOTHERFUCKING PELOTTE TOUISTE AGAIN A SAINT TROPEZ :

On apprend que, accrochez-vous les enfants, on apprend que Tyler Durden, EN FAIT, eh bah, depuis LE DEBUT, il existe pas vraiment, parce que c’est pas Tyler Durden, en fait, c’est BRAD PITT.

L’ACTEUR.

SI.

Ah ouais ouais je sais ça fait un choc, moi je me suis dit à l’époque OMG !!!111§§§§WTF BBQ§§§§11§§11ONEONEELEVENONE ah mais ouais mais genre pendant TOUT CE TEMPS #coup_de_théAAAAAtre OMGSPLOSION j’ai du mal à le croire en plus si tu revois le film mais CA CHANGE TOUT autant apprendre que Bruce Willis était mort depuis le début ça m’a pas choqué mais là non mais Brad Fucking Pitt in my movie #morelikelythanIthought quoi .

Après un tel chocapic, Security Suite n’en croit pas ses oreilles quand Brad Pitt lui explique que son plan est de faire tout péter Lehman Brothers pour provoquer la crise économique de 2008 - TIRE D’UNE HISTOIRE VRAIE ce film, je vous l’avais dit au début. Security il pense à la Grèce il trouve ça trop injuste mais il ne peut pas faire grand chose surtout qu’il a encore un dildo flingue dans bouche  #flashback_humor. Alors à la fin il se suicide mais il meurt pas parce que l’amour est dans le pré plus fort que Brad Pitt et la nana de tout à l’heure elle revient et ils regardent tout les deux la crise des subprimes par la fenêtre en écoutant un MP3 des Pixies.

Verdict :
Un chef-d’œuvre pasolinien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition de l’être de démission du FMI.


LE GOUESTE-TRIKITE :
Pipomantis
UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :
Jeune chevelu à la verticalité contrariée et à la bisexualité MAL ASSUMÉE, Pipomantis est AVENTOUX connu comme organisateur des UNRELATED, soirées BRANCHÉES des quartiers les plus interlopettes de la capitale, majoritairement fréquentées par des gronerds à lunettes PUIS par la finefleur des hipsters influents et stoumachus de la touitosphère PUIS par des paydays assoiffés de sexe anal. Accessoirement, ce petitwink au sourire malicieux est aussi alcoolique chômeur journaliste #enfinjecroa et co-fondateur du site BARREDEVIE FOREVER (sortie prévue en 2032).
AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…


Sali-salut les raiders twinx ! Deux doigts coupe-faim, t’as compris ? J’espère bien parce que c’est HILARANT.
C’est Pipo qui te parle dans les internets ! Là si tu veux, j’ai TUMBL-JACKED le père Paso, pour écrire comme lui. En plus à la base, l’enfoiré je lui propose de faire un guest et après il dit à tout le monde d’en faire, le sale bâtard. Moi je voulais lui voler son tonnerre (Jacques Toubon 4 eva) à la cool et vlà qu’il ouvre la porte à tout le monde. James Joyce du LOL ? Mon cul ouais ! Moar liek Karl Marx du MDR tavu. 
Parce que comme il fait sa PRINCESSE FRICHE à dire “baww bawww je suis au chômage” et qu’il faut qu’on lui rappelle que LA PUTAIN DE TA RACE T’ES PAS LE SEUL, je me charge de montrer qu’on peut tout à fait régulièrement se régaler de noodles (si si l’otaque, repraz3nt, on t’a vu te caresser devant des japonaises qui vomissent — XXX asian humiliation xtreeeme close-up) tout en gardant le teint frais, le pénis vigoureux et la plume turgescente (OU EST-CE L’INVERSE ?)
Alors ouais, c’est du plagiat. Mais comme notre OURSON WELLES aime les voleurs ET les fils de pute, je me fais plaizzzzz dans ta mère.
PASSONS.
Pasi-Paso fait le chaud en parlant de cinéma mais moi je vais aller sur du jeu vidéo. Parce que c’est le seul truc dont je sais parler (hurr durr) et parce que je sais que j’aurai du lulz par camionnette à smuggle dans ton CUL. Cher lecteur.
L’autre truc rigolo avec ce sujet, c’est que tu as perdu le jeu. Ehhh ouais.
DONC.
De quoi qu’on parle aujourd’hui ? Devine.

Wait…

C’EST MIEUX.
Alf-Life 2, donc l’histoire poignante d’un mangeur de chats de la planète Melmac, sûrement créée suite à la fusion d’une Spice Girl DE COULEUR et de Steve Jobs.
Si t’es trop con pour pas y avoir joué, on la refait :
Gordon Freeman (un mec un peu lambda #krkrkr, je me suis tellement fait une super blague référence à moi-même que tu te sens trop con, Mpppfrrrrttt) est un scientifique muet de droite qui essaie de rattraper les cours une GROSSE BOURDE faite au boulot, à savoir le moment où il a laissé les extraterrestres de la planète Xen débarquer sur Terre. Du coup, notre ami barbu à lunettes (WINK WINK ALEX LA SOUBRETTE) se lance dans une grande épuration ethnique à coups de pied-de-biche.
ÇA C’EST LE SYNOPSIS MAIS TKT BB, ON VA RENTRER DANS LE VIF DE TA SŒUR DU SUJET.
Le Gordon, donc, il sauve la Terre une première fois, mais vite fait, en fait. Il jette des grenades dans le cerveau d’un GUY CARLIER ALIEN et prend le train pour rentrer chez lui. Pas de bol, il y croise le G-MAN (tin tin tiiiiin), un mec en costard avec une mallette qui lui propose de fermer sa gueule et de continuer sa croisade bushiste.

Alors du coup le Gordon il y va, parce qu’il avait pas forcément mieux à foutre et qu’il est possible qu’il trouve ça amusant, en fait, de casser la gueule à des êtres qui ne lui ressemblent pas #PointRatonnade Il reprend alors un autre train et se dit que finalement C’EST PAS SI MAL LE DROIT DE GRÈVE parce que du coup, à cause de tous ces transports en commun qui fonctionnent très bien, ben il se retrouve toujours dans la merde.
Il découvre alors City 17, une ville ORWELLIENNE (ouais, j’ai lu trois bouquins, mais j’arrive à les ressortir où je veux U SO MAD), surplombée par la Citadelle, une sorte de PÉNIS MÉTALLIQUE GÉANT dans lequel on finira par entrer (ewwww) pour gagner le jeu (tu l‘as encore perdu).
La ville est bien sûr gouvernée par le SARKOZY LOCAL aka Dr Breen, possèdant une touche pédo-classe qui donnerait presqu’envie d’un twist à la FALLOUT permettant de se joindre à lui et de molester des enfants au pied-de-biche. JE SUIS ALLÉ UN PEU LOIN, LÀ, NON ? C’est pas ma faute, les jeux vidéo m’ont rendu violent. Vrais reconnaissent vrais.

Sur son chemin il va croiser Alyx, le quota nichons du jeu, qui n’est bonne qu’à se faire enlever, tirer dessus et être sexy. Comme toutes les femmes. Bon non, en fait je suis dur de partout (#PointGregLeMillionaire) avec elle, elle a aussi beaucoup servi à exciter tous les groguiques de la terre qui s’amusaient bien fort à la modder pour la rendre encore plus bonnasse que bonnasse, lui retirer ses vêtements, lui grossir les seins ou que sais-je encore. HISTOIRE DE FAP TRANQUILOU EN DEFONCANT DU STREUM. #PointHortefeux
Il paraît que Alyx est encore plus bonne sympa dans les épisodes suivants mais je les ai pas faits, ils sont trop chers. #UneTitePièceSivouplé

Donc ouais stuveux Half-Life 2 c’est trobien et si j’étais pas un PUTAIN DE CONNARD DE SLACKER j’aurais fait un loltoshop coquin de Tonton Paso en Freeman mais en vrai à part foutre du texte Impact en corps 260 sur des images pour les rendre drôles, je sais pas faire grand chose. MAIS J’AI TROP DE LOLLOWERS ALORS FERME TA GUEULE.
Je doute que Tonton Sado Paso ne publie ce guest post sans en avoir honte mais je me suis fait plaisir alors c’est tout ce qui compte.
Lecteur fiévreux, je te fais un bisou dans le vagin.

Verdict : Un chef-d’œuvre kojimien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition des aiguilleurs RATP et de la militarisation Apple.

Pipomantis

LE GOUESTE-TRIKITE :

Pipomantis

UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :

Jeune chevelu à la verticalité contrariée et à la bisexualité MAL ASSUMÉE, Pipomantis est AVENTOUX connu comme organisateur des UNRELATED, soirées BRANCHÉES des quartiers les plus interlopettes de la capitale, majoritairement fréquentées par des gronerds à lunettes PUIS par la finefleur des hipsters influents et stoumachus de la touitosphère PUIS par des paydays assoiffés de sexe anal. Accessoirement, ce petitwink au sourire malicieux est aussi alcoolique chômeur journaliste #enfinjecroa et co-fondateur du site BARREDEVIE FOREVER (sortie prévue en 2032).

AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…

ALF LIFE 2

Sali-salut les raiders twinx ! Deux doigts coupe-faim, t’as compris ? J’espère bien parce que c’est HILARANT.

C’est Pipo qui te parle dans les internets ! Là si tu veux, j’ai TUMBL-JACKED le père Paso, pour écrire comme lui. En plus à la base, l’enfoiré je lui propose de faire un guest et après il dit à tout le monde d’en faire, le sale bâtard. Moi je voulais lui voler son tonnerre (Jacques Toubon 4 eva) à la cool et vlà qu’il ouvre la porte à tout le monde. James Joyce du LOL ? Mon cul ouais ! Moar liek Karl Marx du MDR tavu. 

Parce que comme il fait sa PRINCESSE FRICHE à dire “baww bawww je suis au chômage” et qu’il faut qu’on lui rappelle que LA PUTAIN DE TA RACE T’ES PAS LE SEUL, je me charge de montrer qu’on peut tout à fait régulièrement se régaler de noodles (si si l’otaque, repraz3nt, on t’a vu te caresser devant des japonaises qui vomissent — XXX asian humiliation xtreeeme close-up) tout en gardant le teint frais, le pénis vigoureux et la plume turgescente (OU EST-CE L’INVERSE ?)

Alors ouais, c’est du plagiat. Mais comme notre OURSON WELLES aime les voleurs ET les fils de pute, je me fais plaizzzzz dans ta mère.

PASSONS.

Pasi-Paso fait le chaud en parlant de cinéma mais moi je vais aller sur du jeu vidéo. Parce que c’est le seul truc dont je sais parler (hurr durr) et parce que je sais que j’aurai du lulz par camionnette à smuggle dans ton CUL. Cher lecteur.

L’autre truc rigolo avec ce sujet, c’est que tu as perdu le jeu. Ehhh ouais.

DONC.

De quoi qu’on parle aujourd’hui ? Devine.

Wait…

C’EST MIEUX.

Alf-Life 2, donc l’histoire poignante d’un mangeur de chats de la planète Melmac, sûrement créée suite à la fusion d’une Spice Girl DE COULEUR et de Steve Jobs.

Si t’es trop con pour pas y avoir joué, on la refait :

Gordon Freeman (un mec un peu lambda #krkrkr, je me suis tellement fait une super blague référence à moi-même que tu te sens trop con, Mpppfrrrrttt) est un scientifique muet de droite qui essaie de rattraper les cours une GROSSE BOURDE faite au boulot, à savoir le moment où il a laissé les extraterrestres de la planète Xen débarquer sur Terre. Du coup, notre ami barbu à lunettes (WINK WINK ALEX LA SOUBRETTE) se lance dans une grande épuration ethnique à coups de pied-de-biche.

ÇA C’EST LE SYNOPSIS MAIS TKT BB, ON VA RENTRER DANS LE VIF DE TA SŒUR DU SUJET.

Le Gordon, donc, il sauve la Terre une première fois, mais vite fait, en fait. Il jette des grenades dans le cerveau d’un GUY CARLIER ALIEN et prend le train pour rentrer chez lui. Pas de bol, il y croise le G-MAN (tin tin tiiiiin), un mec en costard avec une mallette qui lui propose de fermer sa gueule et de continuer sa croisade bushiste.

Rape Time

Alors du coup le Gordon il y va, parce qu’il avait pas forcément mieux à foutre et qu’il est possible qu’il trouve ça amusant, en fait, de casser la gueule à des êtres qui ne lui ressemblent pas #PointRatonnade Il reprend alors un autre train et se dit que finalement C’EST PAS SI MAL LE DROIT DE GRÈVE parce que du coup, à cause de tous ces transports en commun qui fonctionnent très bien, ben il se retrouve toujours dans la merde.

Il découvre alors City 17, une ville ORWELLIENNE (ouais, j’ai lu trois bouquins, mais j’arrive à les ressortir où je veux U SO MAD), surplombée par la Citadelle, une sorte de PÉNIS MÉTALLIQUE GÉANT dans lequel on finira par entrer (ewwww) pour gagner le jeu (tu l‘as encore perdu).

La ville est bien sûr gouvernée par le SARKOZY LOCAL aka Dr Breen, possèdant une touche pédo-classe qui donnerait presqu’envie d’un twist à la FALLOUT permettant de se joindre à lui et de molester des enfants au pied-de-biche. JE SUIS ALLÉ UN PEU LOIN, LÀ, NON ? C’est pas ma faute, les jeux vidéo m’ont rendu violent. Vrais reconnaissent vrais.

LOLdongs

Sur son chemin il va croiser Alyx, le quota nichons du jeu, qui n’est bonne qu’à se faire enlever, tirer dessus et être sexy. Comme toutes les femmes. Bon non, en fait je suis dur de partout (#PointGregLeMillionaire) avec elle, elle a aussi beaucoup servi à exciter tous les groguiques de la terre qui s’amusaient bien fort à la modder pour la rendre encore plus bonnasse que bonnasse, lui retirer ses vêtements, lui grossir les seins ou que sais-je encore. HISTOIRE DE FAP TRANQUILOU EN DEFONCANT DU STREUM. #PointHortefeux

Il paraît que Alyx est encore plus bonne sympa dans les épisodes suivants mais je les ai pas faits, ils sont trop chers. #UneTitePièceSivouplé

Dat Ass.

Donc ouais stuveux Half-Life 2 c’est trobien et si j’étais pas un PUTAIN DE CONNARD DE SLACKER j’aurais fait un loltoshop coquin de Tonton Paso en Freeman mais en vrai à part foutre du texte Impact en corps 260 sur des images pour les rendre drôles, je sais pas faire grand chose. MAIS J’AI TROP DE LOLLOWERS ALORS FERME TA GUEULE.

Je doute que Tonton Sado Paso ne publie ce guest post sans en avoir honte mais je me suis fait plaisir alors c’est tout ce qui compte.

Lecteur fiévreux, je te fais un bisou dans le vagin.

Forever Gordon

Verdict : 
Un chef-d’œuvre kojimien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition des aiguilleurs RATP et de la militarisation Apple.

Movie critic is a serious business