LE GOUESTE-TRIKITE :
Pipomantis
UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :
Jeune chevelu à la verticalité contrariée et à la bisexualité MAL ASSUMÉE, Pipomantis est AVENTOUX connu comme organisateur des UNRELATED, soirées BRANCHÉES des quartiers les plus interlopettes de la capitale, majoritairement fréquentées par des gronerds à lunettes PUIS par la finefleur des hipsters influents et stoumachus de la touitosphère PUIS par des paydays assoiffés de sexe anal. Accessoirement, ce petitwink au sourire malicieux est aussi alcoolique chômeur journaliste #enfinjecroa et co-fondateur du site BARREDEVIE FOREVER (sortie prévue en 2032).
AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…


Sali-salut les raiders twinx ! Deux doigts coupe-faim, t’as compris ? J’espère bien parce que c’est HILARANT.
C’est Pipo qui te parle dans les internets ! Là si tu veux, j’ai TUMBL-JACKED le père Paso, pour écrire comme lui. En plus à la base, l’enfoiré je lui propose de faire un guest et après il dit à tout le monde d’en faire, le sale bâtard. Moi je voulais lui voler son tonnerre (Jacques Toubon 4 eva) à la cool et vlà qu’il ouvre la porte à tout le monde. James Joyce du LOL ? Mon cul ouais ! Moar liek Karl Marx du MDR tavu. 
Parce que comme il fait sa PRINCESSE FRICHE à dire “baww bawww je suis au chômage” et qu’il faut qu’on lui rappelle que LA PUTAIN DE TA RACE T’ES PAS LE SEUL, je me charge de montrer qu’on peut tout à fait régulièrement se régaler de noodles (si si l’otaque, repraz3nt, on t’a vu te caresser devant des japonaises qui vomissent — XXX asian humiliation xtreeeme close-up) tout en gardant le teint frais, le pénis vigoureux et la plume turgescente (OU EST-CE L’INVERSE ?)
Alors ouais, c’est du plagiat. Mais comme notre OURSON WELLES aime les voleurs ET les fils de pute, je me fais plaizzzzz dans ta mère.
PASSONS.
Pasi-Paso fait le chaud en parlant de cinéma mais moi je vais aller sur du jeu vidéo. Parce que c’est le seul truc dont je sais parler (hurr durr) et parce que je sais que j’aurai du lulz par camionnette à smuggle dans ton CUL. Cher lecteur.
L’autre truc rigolo avec ce sujet, c’est que tu as perdu le jeu. Ehhh ouais.
DONC.
De quoi qu’on parle aujourd’hui ? Devine.

Wait…

C’EST MIEUX.
Alf-Life 2, donc l’histoire poignante d’un mangeur de chats de la planète Melmac, sûrement créée suite à la fusion d’une Spice Girl DE COULEUR et de Steve Jobs.
Si t’es trop con pour pas y avoir joué, on la refait :
Gordon Freeman (un mec un peu lambda #krkrkr, je me suis tellement fait une super blague référence à moi-même que tu te sens trop con, Mpppfrrrrttt) est un scientifique muet de droite qui essaie de rattraper les cours une GROSSE BOURDE faite au boulot, à savoir le moment où il a laissé les extraterrestres de la planète Xen débarquer sur Terre. Du coup, notre ami barbu à lunettes (WINK WINK ALEX LA SOUBRETTE) se lance dans une grande épuration ethnique à coups de pied-de-biche.
ÇA C’EST LE SYNOPSIS MAIS TKT BB, ON VA RENTRER DANS LE VIF DE TA SŒUR DU SUJET.
Le Gordon, donc, il sauve la Terre une première fois, mais vite fait, en fait. Il jette des grenades dans le cerveau d’un GUY CARLIER ALIEN et prend le train pour rentrer chez lui. Pas de bol, il y croise le G-MAN (tin tin tiiiiin), un mec en costard avec une mallette qui lui propose de fermer sa gueule et de continuer sa croisade bushiste.

Alors du coup le Gordon il y va, parce qu’il avait pas forcément mieux à foutre et qu’il est possible qu’il trouve ça amusant, en fait, de casser la gueule à des êtres qui ne lui ressemblent pas #PointRatonnade Il reprend alors un autre train et se dit que finalement C’EST PAS SI MAL LE DROIT DE GRÈVE parce que du coup, à cause de tous ces transports en commun qui fonctionnent très bien, ben il se retrouve toujours dans la merde.
Il découvre alors City 17, une ville ORWELLIENNE (ouais, j’ai lu trois bouquins, mais j’arrive à les ressortir où je veux U SO MAD), surplombée par la Citadelle, une sorte de PÉNIS MÉTALLIQUE GÉANT dans lequel on finira par entrer (ewwww) pour gagner le jeu (tu l‘as encore perdu).
La ville est bien sûr gouvernée par le SARKOZY LOCAL aka Dr Breen, possèdant une touche pédo-classe qui donnerait presqu’envie d’un twist à la FALLOUT permettant de se joindre à lui et de molester des enfants au pied-de-biche. JE SUIS ALLÉ UN PEU LOIN, LÀ, NON ? C’est pas ma faute, les jeux vidéo m’ont rendu violent. Vrais reconnaissent vrais.

Sur son chemin il va croiser Alyx, le quota nichons du jeu, qui n’est bonne qu’à se faire enlever, tirer dessus et être sexy. Comme toutes les femmes. Bon non, en fait je suis dur de partout (#PointGregLeMillionaire) avec elle, elle a aussi beaucoup servi à exciter tous les groguiques de la terre qui s’amusaient bien fort à la modder pour la rendre encore plus bonnasse que bonnasse, lui retirer ses vêtements, lui grossir les seins ou que sais-je encore. HISTOIRE DE FAP TRANQUILOU EN DEFONCANT DU STREUM. #PointHortefeux
Il paraît que Alyx est encore plus bonne sympa dans les épisodes suivants mais je les ai pas faits, ils sont trop chers. #UneTitePièceSivouplé

Donc ouais stuveux Half-Life 2 c’est trobien et si j’étais pas un PUTAIN DE CONNARD DE SLACKER j’aurais fait un loltoshop coquin de Tonton Paso en Freeman mais en vrai à part foutre du texte Impact en corps 260 sur des images pour les rendre drôles, je sais pas faire grand chose. MAIS J’AI TROP DE LOLLOWERS ALORS FERME TA GUEULE.
Je doute que Tonton Sado Paso ne publie ce guest post sans en avoir honte mais je me suis fait plaisir alors c’est tout ce qui compte.
Lecteur fiévreux, je te fais un bisou dans le vagin.

Verdict : Un chef-d’œuvre kojimien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition des aiguilleurs RATP et de la militarisation Apple.

Pipomantis

LE GOUESTE-TRIKITE :

Pipomantis

UNE BRÈVE HISTOIRE DE TOUITO :

Jeune chevelu à la verticalité contrariée et à la bisexualité MAL ASSUMÉE, Pipomantis est AVENTOUX connu comme organisateur des UNRELATED, soirées BRANCHÉES des quartiers les plus interlopettes de la capitale, majoritairement fréquentées par des gronerds à lunettes PUIS par la finefleur des hipsters influents et stoumachus de la touitosphère PUIS par des paydays assoiffés de sexe anal. Accessoirement, ce petitwink au sourire malicieux est aussi alcoolique chômeur journaliste #enfinjecroa et co-fondateur du site BARREDEVIE FOREVER (sortie prévue en 2032).

AND NOW FOR SOMETHING COMPLETLY THE SAME SHIT…

ALF LIFE 2

Sali-salut les raiders twinx ! Deux doigts coupe-faim, t’as compris ? J’espère bien parce que c’est HILARANT.

C’est Pipo qui te parle dans les internets ! Là si tu veux, j’ai TUMBL-JACKED le père Paso, pour écrire comme lui. En plus à la base, l’enfoiré je lui propose de faire un guest et après il dit à tout le monde d’en faire, le sale bâtard. Moi je voulais lui voler son tonnerre (Jacques Toubon 4 eva) à la cool et vlà qu’il ouvre la porte à tout le monde. James Joyce du LOL ? Mon cul ouais ! Moar liek Karl Marx du MDR tavu. 

Parce que comme il fait sa PRINCESSE FRICHE à dire “baww bawww je suis au chômage” et qu’il faut qu’on lui rappelle que LA PUTAIN DE TA RACE T’ES PAS LE SEUL, je me charge de montrer qu’on peut tout à fait régulièrement se régaler de noodles (si si l’otaque, repraz3nt, on t’a vu te caresser devant des japonaises qui vomissent — XXX asian humiliation xtreeeme close-up) tout en gardant le teint frais, le pénis vigoureux et la plume turgescente (OU EST-CE L’INVERSE ?)

Alors ouais, c’est du plagiat. Mais comme notre OURSON WELLES aime les voleurs ET les fils de pute, je me fais plaizzzzz dans ta mère.

PASSONS.

Pasi-Paso fait le chaud en parlant de cinéma mais moi je vais aller sur du jeu vidéo. Parce que c’est le seul truc dont je sais parler (hurr durr) et parce que je sais que j’aurai du lulz par camionnette à smuggle dans ton CUL. Cher lecteur.

L’autre truc rigolo avec ce sujet, c’est que tu as perdu le jeu. Ehhh ouais.

DONC.

De quoi qu’on parle aujourd’hui ? Devine.

Wait…

C’EST MIEUX.

Alf-Life 2, donc l’histoire poignante d’un mangeur de chats de la planète Melmac, sûrement créée suite à la fusion d’une Spice Girl DE COULEUR et de Steve Jobs.

Si t’es trop con pour pas y avoir joué, on la refait :

Gordon Freeman (un mec un peu lambda #krkrkr, je me suis tellement fait une super blague référence à moi-même que tu te sens trop con, Mpppfrrrrttt) est un scientifique muet de droite qui essaie de rattraper les cours une GROSSE BOURDE faite au boulot, à savoir le moment où il a laissé les extraterrestres de la planète Xen débarquer sur Terre. Du coup, notre ami barbu à lunettes (WINK WINK ALEX LA SOUBRETTE) se lance dans une grande épuration ethnique à coups de pied-de-biche.

ÇA C’EST LE SYNOPSIS MAIS TKT BB, ON VA RENTRER DANS LE VIF DE TA SŒUR DU SUJET.

Le Gordon, donc, il sauve la Terre une première fois, mais vite fait, en fait. Il jette des grenades dans le cerveau d’un GUY CARLIER ALIEN et prend le train pour rentrer chez lui. Pas de bol, il y croise le G-MAN (tin tin tiiiiin), un mec en costard avec une mallette qui lui propose de fermer sa gueule et de continuer sa croisade bushiste.

Rape Time

Alors du coup le Gordon il y va, parce qu’il avait pas forcément mieux à foutre et qu’il est possible qu’il trouve ça amusant, en fait, de casser la gueule à des êtres qui ne lui ressemblent pas #PointRatonnade Il reprend alors un autre train et se dit que finalement C’EST PAS SI MAL LE DROIT DE GRÈVE parce que du coup, à cause de tous ces transports en commun qui fonctionnent très bien, ben il se retrouve toujours dans la merde.

Il découvre alors City 17, une ville ORWELLIENNE (ouais, j’ai lu trois bouquins, mais j’arrive à les ressortir où je veux U SO MAD), surplombée par la Citadelle, une sorte de PÉNIS MÉTALLIQUE GÉANT dans lequel on finira par entrer (ewwww) pour gagner le jeu (tu l‘as encore perdu).

La ville est bien sûr gouvernée par le SARKOZY LOCAL aka Dr Breen, possèdant une touche pédo-classe qui donnerait presqu’envie d’un twist à la FALLOUT permettant de se joindre à lui et de molester des enfants au pied-de-biche. JE SUIS ALLÉ UN PEU LOIN, LÀ, NON ? C’est pas ma faute, les jeux vidéo m’ont rendu violent. Vrais reconnaissent vrais.

LOLdongs

Sur son chemin il va croiser Alyx, le quota nichons du jeu, qui n’est bonne qu’à se faire enlever, tirer dessus et être sexy. Comme toutes les femmes. Bon non, en fait je suis dur de partout (#PointGregLeMillionaire) avec elle, elle a aussi beaucoup servi à exciter tous les groguiques de la terre qui s’amusaient bien fort à la modder pour la rendre encore plus bonnasse que bonnasse, lui retirer ses vêtements, lui grossir les seins ou que sais-je encore. HISTOIRE DE FAP TRANQUILOU EN DEFONCANT DU STREUM. #PointHortefeux

Il paraît que Alyx est encore plus bonne sympa dans les épisodes suivants mais je les ai pas faits, ils sont trop chers. #UneTitePièceSivouplé

Dat Ass.

Donc ouais stuveux Half-Life 2 c’est trobien et si j’étais pas un PUTAIN DE CONNARD DE SLACKER j’aurais fait un loltoshop coquin de Tonton Paso en Freeman mais en vrai à part foutre du texte Impact en corps 260 sur des images pour les rendre drôles, je sais pas faire grand chose. MAIS J’AI TROP DE LOLLOWERS ALORS FERME TA GUEULE.

Je doute que Tonton Sado Paso ne publie ce guest post sans en avoir honte mais je me suis fait plaisir alors c’est tout ce qui compte.

Lecteur fiévreux, je te fais un bisou dans le vagin.

Forever Gordon

Verdict : 
Un chef-d’œuvre kojimien, ainsi qu’une bouleversante mise en abyme sur la condition des aiguilleurs RATP et de la militarisation Apple.